- PUBLICITÉ -
Le gouvernement contribuera à hauteur de 2,9 millions de dollars: construction d'une nouvelle bibliothèque à Blainville

Le ministre responsable des régions des Laurentides, Lanaudière et Laval, Alain Paquet, en compagnie du maire de Blainville, François Cantin.

Le gouvernement contribuera à hauteur de 2,9 millions de dollars: construction d’une nouvelle bibliothèque à Blainville

Récemment nommé ministre responsable des régions des Laurentides, Lanaudière et Laval, le député de Laval-des-Rapides, Alain Paquet, était de passage à Blainville, vendredi dernier, pour annoncer une aide financière de 2,9 millions de dollars de son gouvernement en faveur de la construction de la nouvelle bibliothèque municipale de Blainville.

«C’est effectivement mon premier geste officiel à titre de ministre responsable de la région», s’est-il réjoui. D’autant que l’aide financière de son gouvernement, dit-il, au-delà de la simple construction d’une nouvelle bâtisse, contribue du même souffle à faire rayonner la culture. «Une bibliothèque, c’est d’abord et avant tout un lieu de rencontre où l’on peut partager de bons moments, une réflexion et une culture», a-t-il ajouté.

Sur la table à dessin depuis quelques années, le projet de construction d’une nouvelle bibliothèque à Blainville, en lieu et place des quatre terrains de tennis qui font actuellement face à l’hôtel de ville, à l’angle de la rue de la Mairie et du chemin du Plan-Bouchard, viendra répondre, indique-t-on, à un besoin croissant en termes de fréquentation.

«Nous avons actuellement 27 708 Blainvillois abonnés à la bibliothèque, soit 51,7 % de la population, une hausse de 40 % depuis 2007. La fréquentation de notre bibliothèque, malgré ses limites physiques actuelles, est également à la hausse; nous accueillons ainsi en moyenne 15 000 visiteurs par mois. C’est donc 53 % de plus qu’il y a cinq ans», a souligné le maire François Cantin. L’emprunt des documents connaît également une hausse: 18 % plus d’emprunts comparativement à l’an passé.

Pour suivre la tendance, la Ville de Blainville a investi 250 000 $ au cours de la dernière année pour l’acquisition de documents. Ce montant vient s’ajouter à la subvention de 192 000 $ déjà reçue dans le cadre du Programme de développement des collections pour les bibliothèques publiques autonomes du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine. Un montant de 75 000 $ a également été injecté pour l’acquisition de livres numériques, un nouveau service disponible sous peu.

Un projet de 14 millions de dollars

C’est donc un projet global de quelque 14 millions de dollars que la Ville de Blainville s’apprête à déposer. «Une équipe a travaillé à rédiger des devis de performance qui viennent encadrer très sérieusement ce que nous voulons, tant en termes d’architecture que de mécanique du bâtiment (structure, génie civil, mécanique et électricité)», a indiqué le maire.

Selon le programme présenté, des solutions écologiques et durables seront déployées afin de répondre aux diverses préoccupations environnementales suivantes: réduction de la consommation d’eau, traitement des eaux usées, optimisation de la performance énergétique, recours aux énergies renouvelables (électricité verte, énergie solaire ou éolienne), lumière naturelle, protection de la couche d’ozone, recyclage des matériaux et gestion des débris de construction, matériaux et produits à faible émission de contaminants, etc.

Actuellement d’une superficie de 1 209 mètres carrés, la nouvelle bibliothèque comptera deux étages, pour une superficie totale de 3 079 mètres carrés. Incluant les stationnements et les aménagements de surface, on parle d’un terrain de 7 500 mètres carrés. L’objectif vise aussi la bonification de la collection actuelle, en passant de 1,97 livre par habitant à 3,5 livres d’ici 10 ans.

On espère procéder à la première pelletée de terre dès l’automne, au plus tard au printemps prochain.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top