- PUBLICITÉ -
Le directeur général quittera à l’automne

(Photo Michel Chartrand)

Le directeur général quittera à l’automne

Ville de Boisbriand

Le directeur général de Boisbriand, Michel Lacasse, a remis sa démission à la mairesse Marlene Cordato.

En fonction depuis mars 2003, M. Lacasse réfléchit à cette décision depuis plus d’un an, donc avant l’arrivée de l’équipe actuelle au pouvoir, a-t-il dit au cours d’un point de presse qui s’est déroulée le 6 juillet à l’hôtel de ville. Il assurera la transition d’ici son remplacement, qui devrait avoir lieu l’automne prochain. «M. Lacasse continuera donc d’assumer ses responsabilités actuelles jusqu’à l’arrivée de son successeur, assurant à la Ville une nécessaire continuité dans la gestion au quotidien des dossiers en cours», a-t-on déclaré de façon officielle.

Après son départ officiel, M. Lacasse pourrait effectuer d’autres mandats auprès de la Ville, au besoin, pour soutenir le travail de son successeur. «Je remercie tous les membres des conseils municipaux avec qui j’ai eu le plaisir de travailler ces dernières années, a-t-il dit. Je tiens à souligner le dévouement, l’intégrité et le professionnalisme dont font preuve les employés de la Ville. Je quitte mes fonctions la tête remplie d’excellents souvenirs pour maintenant réorienter ma carrière et relever de nouveaux défis.»

Il a affirmé que les joutes politiques que l’on a vues au cours des dernières années au conseil municipal boisbriannais ne sont pas à l’origine de sa décision. Les nombreuses heures de travail ont cependant penché dans la balance.

M. Lacasse avait succédé à Louis Prud’homme, qui avait quitté ses fonctions pour devenir, quelque temps plus tard, directeur général de la Ville de Mirabel. Lors de son arrivée à titre de plus haut fonctionnaire de Boisbriand, l’usine de General Motors était en déconstruction. M. Lacasse aura travaillé à la reconstruction du site, par l’arrivée du Faubourg Boisbriand. «Il n’y a pas de bons moments pour quitter, mais je laisse la Ville avec une bonne équipe», a-t-il dit, précisant qu’il ne quittait pas la Ville de Boisbriand pour un autre poste de directeur général, mais bien pour effectuer de la consultation auprès de clients locaux ou internationaux. «Je quitte dans la sérénité et avec la satisfaction du devoir accompli. Je tiens à souhaiter bonne chance au conseil municipal en place», a-t-il dit.

Présente au moment de la conférence de presse, Marlene Cordato a dit avoir accepté avec regret la démission de M. Lacasse, tout en respectant son choix. «Au fil des événements, par temps calme comme pendant certaines périodes agitées, j’ai eu le privilège de travailler avec lui, a-t-elle déclaré. Je peux affirmer qu’il a toujours apporté à la direction générale de Boisbriand une grande expérience, acquise entre autres à l’international, ainsi qu’une expertise significative en urbanisme. Au nom du conseil municipal et en mon nom personnel, je lui souhaite bonne chance dans ses nouveaux objectifs de carrière et les projets qu’il nourrit.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top