- PUBLICITÉ -
Le CSSS Thérèse-De Blainville fait le point

(Photo Michel Chartrand)

Le CSSS Thérèse-De Blainville fait le point

Listes d’attente, vaccination, soins palliatifs et consommation

Dans le sillage des rencontres informatives organisées par le CSSS Thérèse-De Blainville (à raison d’un minimum de quatre par année), ce sont quatre points précis qui figuraient à l’agenda de plusieurs gestionnaires, soit Michel Hébert, responsable de la planification et organisation des services, André Poirier, Robert Dean, Michèle St-Pierre et Manon Léger, chef de l’unité des soins palliatifs.

Destinées à informer le grand public, ces approches témoignent également des avancées du CSSS Thérèse-De Blainville en matière de services offerts à la population.

Listes d’attente

D’abord, on nous informait que les délais moyens pour les gens en attente d’un 1er service ont diminué au cours des derniers mois. Avoisinant les 1 000 patients consignés sur une liste d’attente il y a quelques mois, ils étaient 859 en date du 6 novembre 2010. Cette baisse s’explique, entre autres, par l’arrivée de nouveaux employés tels qu’infirmières, travailleurs sociaux et psychoéducateurs.

Campagne de vaccination

Pour Michèle St-Pierre, responsable des services ambulatoires et de la campagne de vaccination, il était hors de question de répéter l’expérience de l’année passée lors de la vaccination massive décrétée à la suite de la pandémie H1N1.

«Cette année, nous avons instauré un logiciel de vaccination qui a permis aux gens de prendre rendez-vous directement par Internet. La campagne de vaccination s’est déroulée du 3 novembre au 5 décembre, et mis à part un court délai d’attente les premiers jours, plus aucun retard n’a été enregistré par la suite», a déclaré Michèle St-Pierre.

Durant cette période, 500 clients par jour ont été vaccinés pour un grand total de 5 300 personnes en tout. Une rapide vérification au sein de l’équipe a conclu au succès électronique de cette première clinique, puisque 57 % des usagers ont pris leur rendez-vous via Internet contre 43 % qui se sont tournés vers le téléphone.

Consommation de services en centre hospitalier

La population du réseau local de services (RLS) Blainville a consommé en 2008-2009 l’équivalant de 242 lits par jour à l’hôpital; 76 % de ces épisodes hospitaliers concernent la médecine et la chirurgie, 13 % l’obstétrique, et 2 % la psychiatrie.

En ce qui a trait aux habitudes du réseau local de services Thérèse-De Blainville concernant l’utilisation des services hospitaliers, on remarque une diminution progressive de l’autonomie régionale pour la clientèle du sud des Laurentides, ce qui veut dire que les CSSS des autres régions ont vu leur nombre d’usagers provenant d’autres territoires augmenter.

Des services ambulatoires et de la médecine de pointe seront à développer au RLS Thérèse-De Blainville pour contrer cet exode.

Unité des soins palliatifs

Une visite guidée à l’unité des soins palliatifs du centre d’hébergement Drapeau-Deschambault de Sainte-Thérèse a couronné la fin de cette deuxième rencontre. La finalité de cette démarche visait l’exploration des lieux afin de mieux comprendre le travail effectué à la fois par les infirmières, les bénévoles et les médecins. À ce chapitre, soulignons l’importance de l’œuvre conjointe puisque tous doivent soigner main dans la main les patients qui y séjournent souvent très brièvement.

Avec ses huit lits, l’unité compose, dans 98 % des cas, avec une clientèle atteinte de cancer où les pronostics de vie s’échelonnent entre quelques jours à moins de trois mois. La clientèle priorisée provient davantage du domicile du patient que de l’hôpital, puisque celui-ci obtient déjà des soins médicaux.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top