- PUBLICITÉ -
Le CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes prend le pouls de ses partenaires

(Photo Michel Chartrand)

Le CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes prend le pouls de ses partenaires

Planification stratégique 2010-2015

La direction du Centre de santé et services sociaux (CSSS) du Lac-des-Deux-Montagnes est à mettre la touche finale à sa planification stratégique 2010-2015, une feuille de route essentielle, estime-t-on, qui contribuera à la concrétisation de la vision de l’organisation et à l’identification des priorités d’action pour les prochaines années.

Quatre étapes sont nécessaires à la démarche. Parmi elles, une journée de consultation à laquelle une centaine de représentants d’organismes partenaires de la région ont pris part, en décembre dernier. «Cette rencontre était une façon pour nous de tester la validité de nos propositions. Ça nous a aussi permis de raffermir nos liens avec nos organismes partenaires», indiquait le directeur général du CSSS, Roch Martel.

Une façon également pour le CSSS de prendre le pouls de ses partenaires et, conséquemment, de mieux comprendre les besoins de la population en matière de services de santé et de services sociaux. «Il ne faut pas oublier que l’hôpital a plus que quadruplé sa capacité d’accueil en 30 ans, ce qui a requis plusieurs projets de développement», de souligner M. Martel.

Une série d’éléments nouveaux découleront de cette journée de consultation, dont l’adoption du plan stratégique par le conseil d’administration du CSSS, prévue en février 2011.

Consolidation de l’offre de service

Grâce à cette planification stratégique, la direction du CSSS espère avant tout pouvoir consolider son offre de service. «On se connaît bien en tant qu’organisation et on sait où sont nos besoins. Pour améliorer notre offre de service, on doit tenir compte du fait que notre population vieillit plus vite que partout ailleurs au Québec et que c’est ici qu’on compte le plus de jeunes âgés de 0 à 17 ans», a noté M. Martel.

Déjà, malgré les débordements fréquents de l’urgence et la pénurie de médecins, la direction estime que des signes d’amélioration de la situation se font sentir, comme le bilan de recrutement qui affiche positif depuis deux ans. «Bien sûr, tous les postes ne sont pas comblés encore, mais au moins, on recrute davantage de personnes qu’il y a de départs», s’est-il réjoui.

Parmi les projets à court terme, mentionnons l’ajout, d’ici un an, de 30 lits supplémentaires, ce qui porterait le total à 261 lits et l’ajout, au cours de l’hiver, de neuf civières à l’urgence. Également, l’arrivée de onze nouveaux médecins devrait se concrétiser d’ici juillet 2011, dont trois sont attendus au cours des prochaines semaines. À plus long terme, la direction espère bonifier son offre par l’ajout de nouveaux services, comme la dialyse rénale, la chimiothérapie, la médecine nucléaire, la chirurgie de cataracte, ainsi que l’ajout, notamment, de 23 lits en santé mentale.

Rappelons que le CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes compte, outre son centre hospitalier, un CLSC et deux CHSLD (centres d’hébergement et de soins de longue durée), un à Saint-Eustache et l’autre à Mirabel, secteur Saint-Benoît.

Son territoire couvre la MRC de Deux-Montagnes et la partie sud de celle de Mirabel, en plus de desservir, via son centre hospitalier, une partie de la MRC de Thérèse-De Blainville.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top