- PUBLICITÉ -
Le centre‑ville de Sainte‑Thérèse: vers un petit Plateau Mont‑Royal?

Présidente du GEST

Le centre‑ville de Sainte‑Thérèse: vers un petit Plateau Mont‑Royal?

Mis sur pied en mars dernier, le Groupement des entreprises de Sainte-Thérèse (GEST) s’est donné pour mission de dynamiser le centre-ville. De le rendre attrayant, invitant et plus accessible, tout en favorisant son développement et sa caractérisation économique. «On veut des gens dans nos commerces», soutient Karine Cabral, présidente du GEST et copropriétaire de Mille & Un Cupcake.

Dans la foulée de la rentrée scolaire du collège Lionel-Groulx, qui amène immanquablement son lot d’étudiants, près de 8 000 si on incluait les membres du personnel, nous avons voulu savoir comment les commerçants s’étaient préparés en vue de ce trafic étudiant.

Or, malgré cet afflux soudain de clients potentiels, la rentrée scolaire ne semble pas avoir été mise à l’agenda du GEST. «L’an dernier, la rentrée est passée inaperçue pour bien des commerçants», reconnaît d’emblée Mme Cabral. Elle-même habituée de modeler et décorer ses cupcakes aux couleurs et au gré des évènements, comme l’Halloween par exemple, Mme Cabral n’a rien prévu pour la rentrée. «J’ai eu quelques commandes pour la rentrée des enseignants, mais autrement, rien de spécial», ajoute‑t‑elle.

Reste que depuis les dernières semaines, l’achalandage sur les rues Turgeon et Blainville Ouest est à la hausse. «Les jeunes se promènent et découvrent le centre-ville. Mon voisin, Les Marchands de bière, m’a dit que plusieurs étudiants étaient entrés dans son commerce pour fouiner et poser des questions», indique‑t‑elle. Même chose dans son commerce où certaines journées de la semaine, d’ordinaire plus calmes, se sont révélées fort occupées. «C’est bon signe», souffle celle qui rêve de voir un jour le centre-ville de Sainte-Thérèse prendre des allures de petit Plateau Mont‑Royal.

Reste maintenant à espérer que ces jeunes, auxquels se greffent aussi des personnes retraitées, des travailleurs, des enseignants et des professionnels, vont prendre goût aux commerces du centre‑ville.

Les actions du GEST

Bien qu’encore jeune, le GEST compte déjà plusieurs actions à son actif, comme la création d’une page Facebook et la distribution du dépliant Village & Compagnies, produit en collaboration avec la Ville. Mieux encore, les commerces membres du groupement se rencontrent périodiquement, échangent sur leur réalité et semblent tous animés par la même ambition: se faire voir et partager avec les visiteurs leur passion, qu’elle soit gourmande, artistique, animée ou autre. «Chaque commerce est unique», assure Mme Cabral.

C’est aussi dans cette optique que les commerçants travaillent de concert avec la Ville à la mise en place d’activités, comme la Fête des papilles et le Marché de Noël. «De plus en plus de gens s’impliquent et tranquillement, on sent que le Village est en train de renaître», note Mme Cabral.

Environ 60 commerces affichent pignon sur rue au centre-ville de Sainte-Thérèse. De ce nombre, et pour l’heure, 22 sont membres du GEST.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top