- PUBLICITÉ -
Le 3 novembre: «On recule l’heure

Aymeric St‑Marseille

Le 3 novembre: «On recule l’heure, mais on avance avec intégrité»— Aymeric St-Marseille

Pour son dernier communiqué de presse de la campagne, le candidat indépendant Aymeric St‑Marseille souhaite lancer un cri du cœur aux citoyens du quartier Dubois, à Boisbriand: «Souhaitons-nous vraiment passer encore quatre ans avec un conseiller qui a avoué avoir accepté de l’argent? Patrick Thifault ne mérite pas une réélection, car nous avons besoin d’un conseiller intègre dans le quartier Dubois», indique le candidat.

«Selon nos chiffres, poursuit‑il, la course est présentement entre Patrick Thifault et moi‑même. Donc, un vote pour Jonathan Thibault est un vote direct pour M. Thifault. J’ai besoin de l’appui de tous ceux et celles qui souhaitent être représentés par un conseiller intègre qui travaillera dans le sens des citoyens du quartier Dubois.»

Aymeric St‑Marseille affirme par ailleurs avoir un plan pour la vitesse dans les rues, les aînés, les familles, l’éclairage et la saine gestion des finances publiques. «Patrick Thifault affirme être le seul vrai indépendant dans la course. C’est certain, plus personne ne souhaite travailler avec lui. S’il est réélu, il ne pourra pas travailler à faire la réalisation des projets du quartier Dubois», poursuit M. St‑Marseille.

«Boisbriand ne doit plus être au centre de l’actualité en raison de ses élus au comportement répréhensible. Boisbriand doit redevenir la ville où nous souhaitons installer nos familles et nos entreprises en raison de son rayonnement comme porte d’entrée des Basses-Laurentides. Le 3 novembre, on recule l’heure, mais on avance avec intégrité dans Dubois», termine le candidat.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top