- PUBLICITÉ -
L’autoroute 19 «oubliée» dans le budget du ministre Leitão

Les députés des Basses-Laurentides déplorent que le budget du ministre Carlos Leitão ne prévoit pas de sommes spécifiques pour le parachèvement de l’autoroute 19. (Photo Michel Chartrand — R)

L’autoroute 19 «oubliée» dans le budget du ministre Leitão

S’il déçoit en général les députés des Basses-Laurentides, ceux-ci s’expliquent cependant fort mal que le budget qu’a déposé, la semaine dernière,  le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitão, ne comporte aucun investissement majeur pour la région des Laurentides, pas même pour le parachèvement de l’autoroute 19.

Plusieurs s’attendaient, en effet, à ce que le ministre Leitão annonce des sommes précises pour ce projet de parachèvement, un dossier jugé prioritaire et qui traîne en longueur, surtout après cette campagne Défi 19 jours pour la 19 qui a précédé le dépôt de ce budget. Les députés caquistes Benoit Charette, Sylvie D’Amours et Mario Laframboise, tout comme le député indépendant Claude Surprenant, étaient du nombre.

«Inacceptable», disent les caquistes

«C’est inacceptable! Une fois de plus, ce gouvernement, comme tous ces prédécesseurs, fait subir aux citoyens des Basses-Laurentides les effets d’une mauvaise planification et d’un choix politique des priorités qui servent à d’autres régions! Cela fait plus de 40 ans que les citoyens attendent le parachèvement avec voies réservées au transport collectif. Au cours de ces années, le Parti libéral du Québec a annoncé cinq fois son parachèvement. Il s’agit d’un manque de respect flagrant pour les automobilistes des Basses-Laurentides. Ce projet est nécessaire et urgent à réaliser pour la qualité de vie des usagers. En 2018, nous nous souviendrons!» s’est indigné, pour un, le député de Blainville, Mario Laframboise.

De son côté, le député de Deux-Montagnes, Benoit Charette, fait remarquer que la croissance démographique des Laurentides n’a nullement été prise en compte dans ce budget.

«Les familles des Laurentides verront la congestion routière se détériorer en raison de la croissance démographique. L’argent ne suit pas la migration des citoyens vers les Basses-Laurentides. C’est complètement indécent que le gouvernement rate systématiquement chaque occasion de rectifier le sous-financement des Laurentides!» de marteler celui qui préside le caucus caquiste des Laurentides.

Surprenant continuera à faire pression

Pour le député indépendant de Groulx qui a, le 16 mars dernier, à nouveau interpelé le ministre des Transports, Laurent Lessard, à l’Assemblée nationale sur ses intentions quant au parachèvement de l’autoroute 19, tout comme sur le projet de voies réservées sur l’autoroute 15, la déception est tout aussi grande.

«En ce qui concerne les dossiers de mobilité du transport dans la région, on peut constater que celui de l’autoroute 19 n’a pas évolué puisqu’il est toujours inscrit au PQI sous la mention “À l’étude”. Quant à celui de la voie réservée concernant l’autoroute 15, rien n’y fait, puisque nulle part il n’en est mention dans ce budget. Je continuerai donc mes pressions auprès du gouvernement afin de mener à bon port ces dossiers importants pour les citoyens de la circonscription de Groulx!» a fait savoir M. Surprenant.

Des précisions de la ministre St-Pierre

La ministre Christine St-Pierre, responsable de la région des Laurentides, ne partage pas cette déception. Au contraire, celle-ci estime que le dossier avance bien, et cela, en partenariat avec les intervenants du milieu.

Ainsi, celle-ci a précisé jeudi dernier, par courriel, que le prolongement de l’autoroute 19 entre les autoroutes 440 et 640, de Laval à Bois-des-Filion, est inscrit dans la liste des projets de 50 M$ et plus au Plan québécois des infrastructures (PQI) 2017-2027 et que le premier ministre Couillard a d’ailleurs confirmé, lors de son récent passage dans les Laurentides, que ce dossier est présentement à l’étude.

«Aussi, une rencontre aura lieu demain [le vendredi 31 mars] à Montréal entre mon collègue, le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, Laurent Lessard, et la Coalition pour le parachèvement de l’autoroute 19. De plus, le premier ministre Philippe Couillard a rencontré Paul Larocque, maire de Bois-des-Filion et porte-parole de la Coalition 19, lors de son passage dans la région», a tenu à préciser Mme St-Pierre par l’entremise de son attachée de presse, Ann-Clara Vaillancourt.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top