- PUBLICITÉ -

Des affiches aux couleurs de la campagne sont visibles sur le territoire, notamment à Rosemère. Sur la photo: l’agente Chantal Lefebvre de la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville, le maire de Rosemère, Eric Westram, et le conseiller municipal du secteur 6, Philip Panet-Raymond.

#Partagelaroute: la deuxième phase de la campagne bat son plein

MRC de Thérèse-De Blainville

La MRC de Thérèse-De Blainville lance la deuxième phase de la campagne de sensibilisation en sécurité routière #Partagelaroute. Celle-ci se déroule du 14 avril au 15 mai sous le thème «Partage» et s’adresse plus particulièrement aux automobilistes et aux cyclistes.

«La sécurité des usagers vulnérables est un enjeu auquel font face les municipalités et la MRC est toujours volontaire quand vient le temps de donner naissance à des initiatives encourageant la collaboration intermunicipale. Nous souhaitons donc améliorer notre bilan routier et conscientiser davantage les citoyens, notamment en matière de partage de la route, avec une emphase sur la protection des personnes vulnérables et sur les comportements sécuritaires à adopter», explique le préfet de la MRC, Richard Perreault.

La campagne est présentée en collaboration avec les villes de Boisbriand, Blainville, Bois-Des-Filion, Lorraine, Rosemère, Sainte-Anne-Des-Plaines et Sainte-Thérèse, ainsi qu’avec les corps policiers municipaux desservant ces secteurs. La sensibilisation se fera principalement par une capsule d’animation partagée sur les réseaux sociaux. Également, des affiches aux couleurs et images de la campagne seront installées dans les municipalités et des autocollants seront distribués par les policiers lors d’opérations de sensibilisation.

Selon la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), un peu plus d’une personne sur deux pratique le vélo dans la province. En 2019, les accidents sont principalement survenus à une intersection alors que le cycliste et le conducteur circulaient dans des directions qui se croisaient (perpendiculaires). Selon les services de police, les causes les plus souvent mentionnées concernant les accidents routiers ayant fait des victimes chez les cyclistes sont l’inattention et la distraction.

Cette campagne est réalisée grâce au programme d’aide financière du Fonds de la sécurité routière du ministère des Transports du Québec.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Daigle
- PUBLICITÉ -
Top