- PUBLICITÉ -
L’adolescence: en parler

Accompagné de Mélodie Gervais et Carolane Blair

L’adolescence: en parler, ça fait du bien

Afin d’éveiller les adultes aux problèmes vécus par leur génération, des adolescents boisbriannais fréquentant L’@dobase et la Maison des jeunes présenteront un spectacle multidisciplinaire intitulé En parler, ça fait du bien, le 27 avril à 19 h, dans les locaux de L’@dobase.

«Le spectacle offrira une chance unique aux adolescents d’exprimer ce qu’ils ressentent et permettra aux parents de poser un nouveau regard sur ce que leurs ados peuvent vivre. Ce spectacle reflétera une réalité bien souvent méconnue et difficile à aborder», a expliqué mercredi dernier Daniel Kaeser, le maire suppléant, qui invite tous les parents à assister à l’évènement dont l’approche sera culturelle sans pour autant être conventionnelle.

Le comité organisateur composé d’adolescents a en effet choisi de sensibiliser jeunes et moins jeunes à six problématiques auxquelles sont confrontés leur génération: consommation de drogues et d’alcool, suicide, intimidation, crise familiale, sexualité et relations amoureuses.

Chaque problème sera illustré par un sketch et une chanson, puis une courte vidéo mettra en scène une ressource appropriée proposant une voie possible pour en sortir. Les spectateurs pourront notamment entendre le témoignage de Carol Locas, sur les drogues et l’alcool, et celui de Marie-Julie, sur l’homosexualité.

Plusieurs organismes d’aide participeront à la soirée des jeunes, dont le Centre d’aide aux victimes d’actes criminels, le Centre de prévention suicide le Faubourg et Accroc.

En organisant ce spectacle thématique, le comité d’adolescents tient à transmettre une image plus positive d’eux. «C’est intéressant de voir un autre côté des adolescents; ils sont aussi responsables et débrouillards. Ceux qui ont participé (à l’organisation du spectacle) ont aussi donné de leur temps, de leur vécu», signale Carolane Blair, qui fait partie du comité organisateur.

Pour Sophie Charbonneau, la directrice générale de la Maison des jeunes Sodarrid, cette soirée-spectacle sera une belle occasion de montrer aux jeunes qu’ils peuvent surmonter leurs problèmes. «Nous voulons sensibiliser les jeunes au fait qu’il existe des ressources pour les aider et donner une note positive à ce qu’ils vivent», précise-t-elle.

Les billets sont en vente au coût de 10 $ à L’@dobase, située au 989, boulevard de la Grande-Allée, à Boisbriand. D’autres billets seront en vente à la porte, le soir même de l’évènement, mais le nombre de places est limité.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top