- PUBLICITÉ -

Luc Desilets à son bureau d’Ottawa.

La vraie rentrée parlementaire du député Luc Desilets

Yves-François Blanchet, chef du Bloc québécois, a réuni la semaine dernière ses députés en caucus, dont Luc Desilets, député de Rivière-des-Mille-Îles, afin de confirmer les priorités de la vraie rentrée parlementaire de cette semaine à la Chambre des communes.

«On ne peut avoir une approche plus claire: les gestes promis, nous les poserons! Notre travail n’est pas tant de nous opposer que de réaliser les engagements de notre programme et faire obstacle à ce qui va à l’encontre des intérêts du Québec. Nous utiliserons tous les outils parlementaires pour faire progresser le Québec, notamment en déposant des projets de loi qui porteront ses intérêts, renforceront ses pouvoirs et l’engageront dans la lutte aux changements climatiques», a déclaré le député Luc Desilets.

Des projets de loi fièrement québécois

Le chef Blanchet a également annoncé les six premiers projets de loi que le Bloc déposera en priorité, ayant pour effet de:

-Créer une déclaration d’impôt unique administrée par Québec;

-Obliger Ottawa à se conformer aux objectifs de l’Accord de Paris (changements climatiques);

-Faire de la connaissance suffisante du français une condition pour l’obtention de la citoyenneté à partir du Québec;

-Exclure la gestion de l’offre de futures négociations commerciales;

-Assurer la préséance des juridictions du Québec en environnement;

-Soustraire le Québec à la Loi sur le multiculturalisme canadien.

«Nous obtiendrons des gains pour le Québec comme les Québécois ont bien compris que nous nous y sommes engagés, nous renforcerons les pouvoirs de l’État québécois, nous protégerons l’environnement, nous agirons pour promouvoir le français partout où il est parlé et défendrons nos régions. Nous sommes aussi déterminés à améliorer le pouvoir d’achat des aînés. C’est le mandat qui nous a été confié et c’est ce que nous allons entreprendre dès les premiers jours de la session», ont conclu le chef Yves-François Blanchet et Luc Desilets.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top