- PUBLICITÉ -
Monarques

Un monarque posé sur une asclépiade.

La Ville de Rosemère certifiée Ville amie des Monarques par la Fondation David Suzuki

La Fondation David Suzuki a souligné la certification de la Ville de Rosemère comme Ville amie des monarques. Rosemère devient ainsi la septième ville du Québec à obtenir cette reconnaissance. Elle rejoint plus de 150 municipalités des États-Unis, du Mexique et de l’Ontario qui ont pris ce même engagement.

Lancé par la Fondation David Suzuki en partenariat avec l’Espace pour la vie, le volet québécois de l’initiative Ville amie des monarques vise à inciter les municipalités à poser des gestes concrets pour protéger le monarque, ce papillon iconique en voie de disparition en Amérique du Nord. En effet, près de 90 % des monarques ont disparu au cours des deux dernières décennies. Ce déclin est une démonstration des impacts que les humains ont sur la biodiversité.

La protection du monarque nécessite la collaboration de plusieurs acteurs, dont les municipalités et les citoyens. Les parcs publics, les jardins communautaires, les saillies de trottoirs sont autant de lieux où il est possible de planter l’asclépiade et ainsi protéger l’habitat de ce papillon. Afin d’être certifiées, les municipalités doivent adopter des mesures concrètes pour protéger l’habitat essentiel de ce papillon.

«Les municipalités et les villes jouent un rôle crucial dans la conservation du monarque et de son habitat. Elles peuvent poser des gestes qui ont un impact positif sur l’espèce et sur d’autres pollinisateurs, en plus de sensibiliser leurs citoyens à l’importance de prendre part à cet effort de conservation. Nous saluons l’engagement de la Ville de Rosemère et nous espérons que cet engagement inspirera d’autres municipalités à se joindre à ce vaste mouvement de protection de ce papillon emblématique», a expliqué Martine Gariépy, spécialiste de l’engagement citoyen à la Fondation David Suzuki.

Campagne l’Effet papillon

L’initiative Ville amie des monarques s’inscrit dans la campagne l’Effet papillon, qui propose aux citoyens une gamme d’actions concrètes pour contribuer à la sauvegarde du monarque. Ces actions incluent notamment l’achat et la plantation d’asclépiade, des gestes de plaidoyer politique et la participation à un programme d’ambassadeurs. Une Patrouille papillon est à l’œuvre dans les établissements scolaires et dans la communauté pour sensibiliser la population aux facteurs de déclin du monarque et sur les façons d’intervenir chez soi et dans son quartier pour protéger cette espèce iconique.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top