- PUBLICITÉ -
La vie en résidence: les centres d'hébergement de la région

Le Centre d’hébergement Drapeau-Deschambault est situé à Sainte-Thérèse.

La vie en résidence: les centres d’hébergement de la région

«On ne devient pas vieux parce qu'on a un certain nombre d'années; on devient vieux parce qu'on a déserté son idéal. Les années rident la peau; renoncer à son idéal ride l'âme... Vous êtes aussi jeune que votre foi, aussi vieux que votre doute, aussi jeune que votre confiance en vous-même, aussi jeune que votre espoir, aussi vieux que votre abattement. Vous resterez jeune tant que vous resterez réceptif, réceptif à tout ce qui est beau et grand, réceptif aux messages de la nature, de l'homme et de l'infini.»

Cet extrait du discours du général MacArthur fait à Tokyo en 1945 lors de la signature du traité de paix avec le Japon, figure d’entrée de jeu dans le Guide du résident des centres d’hébergement Drapeau-Deschambault et Hubert-Maisonneuve.

Cette façon d’approuver, voire d’acquiescer à cette définition du mot vieillesse semble être l’apanage des deux centres qui poussent davantage vers une vie de résidence de qualité.

Sainte-Thérèse et Rosemère

Situés au 100, rue du Chanoine-Lionel-Groulx à Sainte-Thérèse, et au 365, chemin de la Grande-Côte à Rosemère, les centres d’hébergement du CSSS de Thérèse-De Blainville se définissent comme: «un milieu de vie substitut, des services d’hébergement, d’assistance, de soutien et de surveillance ainsi que des services de réadaptation, psychosociaux, infirmiers, pharmaceutiques et médicaux aux adultes qui, en raison de leur perte d’autonomie fonctionnelle ou psychosociale, ne peuvent plus demeurer dans leur milieu de vie naturel, malgré le support de leur entourage. À cette fin, l’établissement qui exploite un tel centre reçoit sur référence les personnes qui requièrent de tels services, veille à ce que leurs besoins soient évalués périodiquement et que les services requis leur soient offerts à l’intérieur de ses installations.»

Pour ce faire, on vise avant tout un milieu de vie de qualité où le bien-être physique, mental et émotionnel de la personne hébergée est favorisé. «Ici, le résident a droit à sa dignité, à l’organisation de sa vie et au respect», écrit-on dans le manuel d’accueil.

Services

Plusieurs services sont offerts en hébergement: soins médicaux, soins infirmiers et d’assistance, physiothérapie, ergothérapie, pastorale, pharmacie, etc.

Du côté des loisirs, une équipe d’animation est présente pour développer des activités récréatives adaptées aux résidents. Ces activités, qui se déroulent dans un contexte communautaire et familial, promeuvent le développement personnel et social des gens. Au Centre d’hébergement Hubert-Maisonneuve, une unité est vouée spécifiquement aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou présentant des troubles de démence.

Le Centre Drapeau-Deschambault abrite, quant à lui, une unité de soins palliatifs.

(Source: CSSS Thérèse-De Blainville)

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top