- PUBLICITÉ -
COVID-19, CHSLD, résidences pour personnes âgées, cas par ville, MRC de Thérèse-De Bainville, MRC de Mirabel, MRC de Deux-Montagnes,

Après avoir été le théâtre d’une forte éclosion, il y a un mois, le CHSLD du Boisé, à Sainte-Thérèse, connait des jours meilleurs. L’établissement demeure toutefois sous haute surveillance. (Photo Claude Desjardins)

La situation demeure sous contrôle dans les CHSLD et les résidences

Lente progression de la COVID-19 dans les Basses-Laurentides

Pour une deuxième semaine d’affilée, aucun établissement des Basses-Laurentides, qu’il s’agisse d’un CHSLD ou d’une résidence pour personnes âgées (RPA), ne figure sur la liste rouge de la Santé publique, signe que la situation, bien que le virus demeure présent, est désormais sous contrôle.

Ainsi, en date du 20 juin, le CHLSD du Boisé, à Sainte-Thérèse, demeure sur la liste orange des établissements sous haute surveillance, alors que le nombre de cas est passé de 30 à 22 (21% des résidents) en l’espace d’une semaine. On se souviendra qu’on y avait connu une forte éclosion, il y a un mois, et qu’au plus fort de la crise, 57 résidents avaient été infectés. Du nombre, 24 personnes n’ont malheureusement pas survécu.

Pour une deuxième semaine de suite, le Manoir Joie de vivre, à Sainte-Thérèse, apparaît sur la liste jaune des établissements sous surveillance. La situation était toute autre en début de pandémie, alors que 54 % des résidents y avaient été infectés, dont 14 sont décédés. On ne recense désormais qu’un seul cas (4 %) dans l’établissement de la rue Tassé.

Par ailleurs, Le 15 Lesage, une RPA de Sainte-Thérèse, est de retour sur la liste jaune. On y signale deux cas (1 %) et un décès parmi les résidents. Au Jardin des Sources, la situation demeure inchangée, avec un cas déclaré, mais pas du côté des résidents. À noter que les CHLSD Drapeau et Deschambault, à Sainte-Thérèse, Michèle-Bohec, à Blainville, et le Manoir Royal, à Saint-Eustache, ont été retirés de la liste.

Dans les municipalités

Le nombre de cas progresse lentement dans les municipalités des Basses-Laurentides, signe que le virus n’a pas dit son dernier mot. Dans la MRC de Deux-Montagnes (103 855 habitants), le dernier recensement par ville (19 juin) faisait état de 546 cas, en hausse de 16 depuis une semaine.

C’est toujours à Saint-Eustache qu’on en retrouve le plus, avec 271, une augmentation de sept. Suivent dans l’ordre : Sainte-Marthe-sur-le-Lac, avec 110 cas (+2); Deux-Montagnes, avec 72 cas (+3); Pointe-Calumet, avec 40 cas (+0); Saint-Joseph-du-Lac, avec 26 cas (+1); Oka, avec 19 cas (+3); par ailleurs, la situation est stable à Saint-Placide (huit cas) et Kanesatake (moins de cinq).

Dans la MRC de Thérèse-De Blainville (162 623 habitants), 34 nouveaux cas se sont ajoutés, ce qui porte le total à 1 163, en date du 19 juin.

Blainville demeure la plus touchée, avec 329 cas, une augmentation de 15 en l’espace d’une semaine. Suivent dans l’ordre : Sainte-Thérèse, avec 297 cas (+10); Boisbriand, avec 243 cas (+3); Rosemère, avec 104 cas (+0); Bois-des-Filion, avec 88 cas (+3); Lorraine, avec 57 cas (+1); Sainte-Anne-des-Plaines, avec 45 cas (+2).

Enfin, à Mirabel, qui est à la fois municipalité et MRC, on enregistrait 296 cas, en date du 19 juin, une augmentation de 10 en l’espace d’une semaine.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top