- PUBLICITÉ -
COVID-19, CHSLD du Boisé, Sainte-Thérèse, situation dans les CHSLD et résidences, Thérèse-De Blainville, Deux-Montagnes, Basses-Laurentides, décès, cas pas ville

Le CHSLD du Boisé, à Sainte-Thérèse, vit une éclosion importante de COVID-19. (Photo Claude Desjardins)

La situation demeure critique

20 décès au CHLSD du Boisé

Le Centre d’hébergement du Boisé, à Sainte-Thérèse, traverse des moments difficiles, alors que le nombre de décès associés à la COVID-19 est passé de sept à 20 depuis une semaine. Selon les données les plus récentes au moment d’écrire ces lignes (mardi matin), on y avait recensé 57 cas (+6), dont un dans les dernières 24 heures. Ces données, faut-il le préciser, étaient datées du 31 mai.

Quoi qu’il en soit, cet établissement demeure sur la liste rouge (plus de 25 % des résidents affectés) du CISSS de Laurentides qui y a dépêché différentes ressources afin de rétablir la situation. «Le CHSLD du Boisé vit actuellement une éclosion importante, tant chez le personnel que les résidents, et le retrait des employés a fragilisé la ressource. Pour pallier leur absence, il a été convenu que le CISSS des Laurentides puisse aller prêter main-forte», explique Bianca Desrosiers, agente d’information au CISSS.

Or, on y a délégué un chef d’unité, un intervenant en prévention et contrôle des infections, quatre infirmières, quatre infirmières auxiliaires, de même que 20 préposés aux bénéficiaires et aides de service. «Du renfort médical a aussi été ajouté. L’ensemble de ces mesures contribue à rétablir progressivement la situation», ajoute Mme Desrosiers.

Ailleurs dans la région

Dans les autres établissements des Basses- Laurentides, on relève que la situation s’est stabilisée au Manoir Joie de Vivre, également à Sainte-Thérèse, qui demeure tout de même sur la liste rouge puisque 52 % des résidents ont été infectés à ce jour. Le nombre de décès est demeuré stable, avec 14, mais on avait tout de même enregistré un nouveau cas d’infection dans les dernières 24 heures.

Le Manoir Royal Saint-Eustache, par ailleurs, est passé de la liste orange (entre 15% et 25 % des résidents infectés) à la liste jaune (moins de 15 %). On y recense désormais huit cas (14 %) et le nombre de décès est demeuré stable, avec neuf.

C’est aussi le cas des CHLSD Drapeau-Deschambault, à Sainte-Thérèse (5 cas et 6 décès), et Michèle-Bohec, à Blainville (2 cas et 9 décès), où la situation s’est stabilisée, mais qui demeurent tout de même sous surveillance.

Nombre de cas par ville

Le CISSS des Laurentides a également dévoilé, vendredi dernier, la liste des cas confirmés dans chaque municipalité de la région.

Cet exercice hebdomadaire permet d’observer que dans les trois MRC couvertes par nos journaux (les Basses-Laurentides), quelque 178 cas se sont ajoutés au cours de la dernière semaine, portant le nombre total à 1 758, sur une population globale de 324 074 personnes.

C’est toujours dans la MRC de Thérèse-De Blainville (162 623 habitants) qu’on en recensait le plus, vendredi dernier, avec 1 025, pour une augmentation hebdomadaire de 105 cas. Une fois les cas répartis par municipalité, on observe que Blainville occupe le haut du classement avec 285 cas (+24). Suivent dans l’ordre les villes de Sainte-Thérèse, avec 248 cas (+39) ; Boisbriand, 220 (+16) ; Rosemère, 97 (+9) ; Bois-des-Filion, 82 (+10) ; Lorraine 52 (+4) ; et Sainte-Anne-des-Plaines 41 (+3).

Dans la MRC de Deux-Montagnes, où résident 103 855 personnes, le nombre de cas confirmés s’élève à 472 (+46), dont la moitié (237) se trouve à Saint-Eustache, pour une augmentation hebdomadaire de 23 cas. Suivent dans l’ordre: Sainte-Marthe-sur-le-Lac, 92 (+15) ; Deux-Montagnes, 63 (+0), Pointe-Calumet, 38 (+4) ; Saint-Joseph-du-Lac, 22 (+4) ; Oka, 13 (+0) ; Saint-Placide, 7 (+0) ; et Kanesatake, moins de 5 (+0).

Enfin, à Mirabel, qui est à la fois municipalité et MRC, on recense 261 cas (+27) pour une population totale de 57 596.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top