- PUBLICITÉ -
Congestion Autoroute Radio Canada

Crédit photo: Radio-Canada La mairesse de Boisbriand s’attend à ce que le prochain gouvernement travaille activement sur la problématique de la congestion routière.

La mairesse de Boisbriand présente ses priorités pour le prochain gouvernement

À quelques jours des élections provinciales du Québec, la mairesse de Boisbriand, Marlene Cordato, présente ses priorités à ceux et celles qui formeront le prochain gouvernement. Elle souhaite également obtenir l’engagement ferme du nouveau député qui sera élu dans la circonscription de Groulx. Trois grands axes d’intervention pour lesquels la collaboration et l’engagement du prochain gouvernement s’avèrent nécessaires ont été identifiés.

Mobilité et transport collectif

Dans la foulée de la tenue, en avril dernier, du Forum sur la mobilité et le transport collectif auxquels plusieurs élus des villes de la Couronne Nord ont participé, la mairesse de Boisbriand s’attend à ce que le prochain gouvernement travaille activement sur la problématique de la congestion routière, et ce, sans attendre.

- Publicité -

«Nous voulons un engagement ferme de la part du gouvernement à concrétiser l’ajout de voies réservées sur l’autoroute 15 lors du prochain mandat. Les études nécessaires ont été réalisées. Ça fait 13 ans que le projet est sur la table. La patience des citoyens a été amplement mise à l’épreuve», martèle Marlene Cordato.

Développement

La Ville de Boisbriand se distingue par la mixité de son territoire, à la fois urbain et rural. «Cette mixité nous démarque avantageusement, mais représente aussi un grand défi en matière de développement et d’harmonisation. Nous devons pouvoir compter sur la collaboration du gouvernement afin de poursuivre le développement de notre territoire et assurer sa pérennité», souligne Mme Cordato. Dynamique, la Ville de Boisbriand affiche une population de 27 000 habitants et compte sur son territoire, quelque 14 000 emplois.

Autonomie

En juin 2017, le gouvernement adoptait le projet de loi 122, loi reconnaissant les municipalités comme gouvernements de proximité et augmentant, à ce titre, leur autonomie et leurs pouvoirs.

Or, à l’instar de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), la mairesse de Boisbriand

des engagements fermes du gouvernement pour la réforme fiscale rendue nécessaire afin de donner aux municipalités les moyens d’exercer pleinement leur rôle de gouvernement de proximité. Ceci inclut un nouvel accord de partenariat fiscal et financier, dont le transfert d’un point de la TVQ.

«À long terme, ce transfert permettra d’augmenter les revenus municipaux et diminuera la dépendance des villes à l’impôt foncier», indique Mme Cordato. Ce virage dans la rétribution des revenus est requis afin de permettre une plus grande autonomie des municipalités.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyagez avec Vasco
- PUBLICITÉ -
Top