- PUBLICITÉ -

On reconnaît Jonathan Frangoli, directeur général de la Caisse Desjardins du Lac des Deux-Montagnes et Louise Bergeron, directrice générale de la Caisse Desjardins de la Rivière-du-Nord, représentants des Caisses Desjardins des Laurentides, accompagnés de Lucie Martineau, directrice générale et Nadia Dahman, présidente de la Fondation André-Boudreau.

La Fondation André-Boudreau reçoit 40 000 $ de Desjardins

La Fondation André-Boudreau pourra compter sur un important don de 40 000 $ remis par l’ensemble des Caisses Desjardins des Laurentides afin de poursuivre la mise sur pied de la deuxième campagne de prévention de l’anxiété pour les jeunes des Laurentides, qui sera déployée tout juste avant la rentrée scolaire 2021.

«Devant le besoin criant d’aider les jeunes qui font face à des troubles de l’anxiété, il était tout naturel, pour toutes les caisses Desjardins des Laurentides, de s’associer à la Fondation André-Boudreau dans ce projet d’envergure qui permettra de sensibiliser, autant les jeunes que leurs parents, face à cette maladie de plus en plus grandissante», affirme Louise Bergeron, directrice générale de la Caisse Desjardins de la Rivière-du-Nord.

En 2019, en collaboration avec le Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides (CISSS), la Fondation avait déployé une première campagne de prévention contre l’anxiété intitulée Respire. Laisse pas ton stress avoir le dernier mot!, qui mettait de l’avant des capsules humoristiques interactives avec Mehdi Bousaidan et Rosalie Vaillancourt. Ces capsules, ainsi qu’une foule d’outils pour les parents et les intervenants sont toujours disponibles sur le site [www.tuaslederniermot.com] afin d’aider les jeunes à prendre contrôle de leur stress au quotidien.

À la suite du succès de la première campagne du genre en 2019, tous les collaborateurs ont été rappelés afin de créer un concept encore plus novateur que le précédent. L’équipe travaille présentement à la création d’une campagne encore plus ciblée, avec les mêmes artistes, et d’autres influenceurs jeunesse qui ont à cœur la santé mentale des jeunes. Cette campagne sera uniquement déployée sur les réseaux sociaux, là où se retrouvent les jeunes et où ils sont attentifs.

L’anxiété, un fléau amplifié par la pandémie

Le sujet de l’anxiété chez les jeunes a fait l’objet de nombreux reportages au cours de la dernière année et demie. «Le stress généré par les mesures de distanciation sociale, l’école à distance et l’isolement ont largement contribué à augmenter le stress et l’anxiété chez les jeunes de notre région et d’ailleurs au Québec», affirme Nadia Dahman, présidente de la Fondation André-Boudreau. «Sans l’aide de nos généreux partenaires, comme les Caisses Desjardins des Laurentides, la création d’une telle campagne de sensibilisation serait impossible», ajoute-t-elle.

La Fondation André-Boudreau et ses partenaires souhaitent rejoindre plus de 50 000 jeunes du primaire et du secondaire dans les Laurentides, mais souhaitent aussi que leurs efforts fassent échos chez les parents et les intervenants partout au Québec, puisque le thème de l’anxiété en 2021 n’a pas de frontières.

Rappelons que la Fondation André-Boudreau est l’unique fondation du grand territoire des Laurentides à veiller au mieux-être des jeunes au niveau des différentes dépendances. Il y a bien sûr, les dépendances aux drogues, à l’alcool et aux médicaments sans ordonnance et aux jeux qui malgré leurs lots de préjugés, font toujours des ravages. Les nouvelles réalités de l’hyperconnectivité et de la cyberdépendance sont les nouveaux fléaux vers lesquels s’évadent de plus en plus de jeunes. La Fondation André-Boudreau est présente au niveau de la prévention et du support au traitement des jeunes à l’interne et à l’externe depuis plus de 10 ans, avec plus de 40 000 jeunes rejoints par année.

Pour plus d’info, visitez le [fondationandreboudreau.com].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top