- PUBLICITÉ -

Louise Chabot, députée de Thérèse-De Blainville.

La députée Louise Chabot présente le plan de relance du Bloc Québécois

Après un vaste exercice de consultation à travers les régions du Québec, incluant un arrêt le 28 août dernier dans la MRC de Thérèse-De Blainville, la députée Louise Chabot présente le plan de relance du Bloc Québécois, fondé entre autres sur un transfert au Québec d’argent en santé, un meilleur soutien financier pour les aînés et une ambitieuse relance verte.

Santé et aînés

Complètement absente du discours du trône, la question des transferts en santé est au coeur des récentes demandes du Québec. Le Bloc Québécois, à l’instar des élus de l’Assemblée nationale, demande au gouvernement fédéral de rehausser les transferts à la hauteur de 35 % du budget de la santé, sans condition.

«Il y a consensus au Québec. La santé est une compétence exclusive des provinces et l’argent est à Ottawa. Rappelons-nous qu’à l’origine, l’entente sur les transferts en santé prévoyait que le fédéral contribuait à la hauteur de 50 % du budget. Nous sommes aujourd’hui à 22 %. Dans le contexte actuel où la pression est énorme sur le réseau, il faut absolument rehausser les transferts», de déclarer Mme Chabot.

Du côté des aînés, le Bloc Québécois continue de réclamer une augmentation permanente de la prestation de vieillesse de 110 $ par mois. «Les aînés sont les grands oubliés de cette crise. Nous recevons plusieurs appels à mon bureau de personnes aînées qui se demandent quand le gouvernement va penser à eux. Avec la pandémie, le coût a augmenté pour plusieurs biens et aliments de première nécessité. C’est inacceptable que plus de six mois après le début de la pandémie, il n’y ait toujours pas d’aide permanente, à long terme, pour ces personnes. Je crois que les citoyennes et citoyens de Thérèse-De Blainville seront d’accord avec moi là-dessus», de dire la députée.

Environnement

Plusieurs mesures sont proposées pour une relance verte, entre autres l’électrification des transports, la péréquation verte, la souveraineté alimentaire et des garanties de prêt pour des projets innovants pour le développement de technologies propres. Le Bloc Québécois réclame également la fin des investissements dans les énergies fossiles au profit de la transition énergétique.

«Notre plan de relance est étoffé et de nombreuses propositions faites dans le cadre de nos rencontres partout à travers le Québec. Ce plan est appelé à évoluer selon les contraintes de santé publique et les nouvelles façons de faire qui vont émerger dans ce contexte et les citoyennes et citoyens peuvent continuer de compter sur moi pour porter leur voix à Ottawa», soutient Louise Chabot.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top