- PUBLICITÉ -

Lucie Lecours, députée de Les Plaines.

La députée de Les Plaines trace un bilan positif de mi-mandat

La députée de Les Plaines, Lucie Lecours, est fière de son bilan, deux ans après l’élection générale du 1er octobre 2018.

«Nous sommes un gouvernement d’actions, à l’écoute de la population. Je ne pourrais être plus heureuse des projets que nous avons menés à terme dans la circonscription de Les Plaines depuis l’élection générale du 1er octobre 2018. Ce que nous livrons est en tout point conforme à nos engagements réalistes et terre-à-terre», soutient-elle.

Réalisations et projets en cours

La députée et présidente de la Commission des relations avec les citoyens mène plusieurs dossiers en même temps, notamment l’élargissement de la route 337 dans le secteur de La Plaine. «C’est une priorité depuis mes premiers pas en politique active. Il continue de bien avancer malgré ce que les délais des derniers mois ont pu engendrer. C’est un projet que j’ai à coeur et qui est tellement nécessaire pour les résidents du secteur de La Plaine. Je demeure en étroite communication avec le ministère des Transports», assure-t-elle.

Ceci dit, un grand nombre de projets ont été réalisés ou sont présentement en voie de réalisation dans la circonscription:

-L’ajout de 215 places-élèves et de superficies afférentes – plateaux, gradins, amphithéâtre – à l’école secondaire Du Harfang, à Sainte-Anne-des-Plaines, pour 31,9 M$;

-Le remplacement de l’école Du Harfang en école primaire au coût de 24,1 M$;

-Un budget de 1,2 M$ pour l’ajout de 80 nouvelles places au CPE La Rose des Vents, à Mirabel;

-49 000 $ pour des travaux de rénovation importants au CPE Contact Jardin-Soleil, à Terrebonne;

-41 000 $ pour améliorer les infrastructures du CPE La Petite Équipage à La Plaine;

-Une Maison des aînés à Sainte-Anne-des-Plaines, soit un projet majeur de 2,6 milliards de dollars;

-L’augmentation de 31,9 % du budget d’acquisition de livres pour les bibliothèques municipales, notamment 159 000 $ à Mirabel, 71 000 $ à Sainte-Anne-des-Plaines, et 402 000 $ à Terrebonne;

-Un investissement de 157 000 $ remis au comptoir Recyc-Dons de Sainte-Anne-des-Plaines;

-49 000 $ pour la restauration de l’église de Sainte-Anne-des-Plaines;

Et il y en a d’autres, notamment les sommes versées aux organismes communautaires dans le cadre du Programme de soutien à l’action bénévole (PSAB), ainsi que les quelque 300 couvre-visages artisanaux remis par la députée le printemps dernier.

Un mot sur la pandémie

Lucie Lecours tient d’ailleurs à saluer les milliers de personnes qui oeuvrent pour améliorer le quotidien de tous, dans ce contexte de pandémie.

«Mes pensées profondes vont vers ces femmes et ces hommes qui ont continué et continuent d’oeuvrer dans notre réseau de la santé. Je leur dis un gros merci que je tiens aussi à partager avec l’ensemble des travailleurs et bénévoles de tous les domaines d’activités pour que l’on puisse continuer à vivre le plus sereinement possible dans les circonstances. Il faut souligner le courage des nombreuses familles fauchées par ce virus. Merci aussi à mon équipe du bureau de Sainte-Anne-des-Plaines pour sa grande disponibilité et sensibilité tout au long de cette crise sanitaire qui n’est malheureusement pas terminée comme on le constate encore aujourd’hui», dit-elle.

La députée invite tous et chacun à faire sa part dans ce contexte particulier. «Je vous lance un appel pressant à toutes et à tous pour que l’on fasse notre part en essayant d’ici la fin du mois d’octobre, d’endiguer le plus possible cette crise sanitaire. Nous avons tous un rôle à jouer dans la prévention», rappelle-t-elle.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top