- PUBLICITÉ -

Paule Fortier, présidente de la CSSMI.

La CSSMI a 20 ans

Le 1er juillet 2018, la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI) a atteint 20 ans d’existence. La CSSMI souligne que les résultats des élèves ont progressé de façon fulgurante au cours des dernières années considérant, notamment, le taux de sorties sans diplôme ni qualification qui a atteint une statistique record de 8,5 % (taux de décrochage annuel).

En bref

C’est le 1er juillet 1998 que nait officiellement la CSSMI, alors que sur tout le territoire québécois, le réseau des commissions scolaires est restructuré sur une base linguistique et non plus confessionnelle.

La CSSMI est née de la fusion en tout ou en partie de quatre commissions scolaires: Commission scolaire de Sainte-Thérèse, Commission scolaire des Patriotes, Commission scolaire des Mille-Îles et Commission scolaire Laurenval.

La CSSMI comptait 73 établissements, dont 54 écoles primaires, 13 écoles secondaires et six centres de formation en 1998. En 2018, elle compte 79 établissements, dont 59 écoles primaires, 13 écoles secondaires et sept centres de formation. Sans compter deux écoles en construction et trois demandes de nouvelles écoles en attente d’autorisation par le ministère.

Aujourd’hui, la CSSMI scolarise près de 43 000 élèves, jeunes et adultes, comparativement à 39 400 élèves en 1998.

Mme Jeanne D’Arc Duval Paquette a été présidente de 1998 à 2003 et Mme Paule Fortier de 2003 à ce jour.

En 2018, le conseil des commissaires était formé de 23 commissaires, dont deux commissaires-parents. Aujourd’hui, le conseil des commissaires est formé de 16 commissaires incluant 4 commissaires-parents.

  1. Jean Poitras a occupé le poste de directeur général de 1998 à 2001, Mme Lise Lavoie-Gauthier de 2001 à 2003 et M. Jean-François Lachance est en poste depuis mai 2004.

Rappelons qu’en 1999-2000, la CSSMI affichait un taux de décrochage scolaire de 30,1 %.

Le directeur général et la présidente s’expriment

«À titre de directeur de l’école Saint-Gabriel en 1998, j’ai vu naître la CSSMI. Je peux témoigner de l’évolution des efforts collectifs pour la réussite de tous les élèves. […] Les 20 années nous ont aussi apporté un lot de turbulences, teintées par les compressions budgétaires et l’incertitude quant à la restructuration des commissions scolaires», a mentionné Jean-François Lachance, directeur général de la CSSMI.

«La CSSMI […] a su démontrer toute sa crédibilité grâce à la mobilisation d’une communauté dévouée pour la cause de l’éducation: les membres du conseil des commissaires, le personnel, les parents, les élèves et les partenaires du milieu», a rappelé Paule Fortier, présidente de la CSSMI. «Souhaitons-nous de maintenir le cap afin de demeurer la commission scolaire de grande taille la plus efficiente au Québec.»

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top