- PUBLICITÉ -
COVID-19, communauté Tosh, Boisbriand, Juifs

À condition d’observer des consignes bien précises, les membres de la communauté Tosh, à Boisbriand, peuvent désormais circuler à l’extérieur de leur quartier, afin d’avoir accès à des services essentiels. (Photo Claude Desjardins)

La communauté Tosh retrouve son droit de circuler

Accès aux services essentiels

Le gouvernement du Québec décrétait hier, le 15 avril, le renouvellement de l’état d’urgence sanitaire. Ainsi, toutes les mesures en place ont été renouvelées, dont celle concernant le confinement des résidents d’une partie du district électoral Desjardins de Boisbriand composée des rues Beth-Halevy, Chemin de Tash, Cour Steiner, Anne Frank, Carré André-Ouellet, Olsen Passage, Avenue Moishe et Place Komarno.

En complément, le directeur de la santé publique des Laurentides, Dr Éric Goyer, autorise, à compter du 17 avril 2020, les résidents de ce secteur à en sortir afin d’avoir accès à des services essentiels (épiceries, pharmacie, services bancaires et soins médicaux), tout en respectant certaines consignes déterminées, notamment l’application stricte des mesures d’hygiène, le maintien de la distanciation physique (2 mètres) en dehors du domicile, ainsi que la limitation du nombre de personnes fréquentant les lieux de services essentiels. De plus, seules les personnes sans symptômes compatibles avec la COVID-19 et non visées par une consigne d’isolement pourront sortir du secteur.

Des consignes pour tous

«Nous croyons que les consignes émises contribueront à la protection des résidents du secteur, ainsi que de l’ensemble de la municipalité», a précisé Dr Goyer.

«Nous continuons de travailler en collaboration avec la direction de la santé publique des Laurentides. La situation demeure sous surveillance et la police est présente sur le territoire pour assurer la protection de l’ensemble de la population. Tout le monde doit suivre les consignes, c’est la meilleure façon de limiter la propagation du virus», a déclaré la mairesse Marlene Cordato.

Dans le contexte de la COVID-19, la ministre de la Santé et des Services sociaux a limité l’accès à plusieurs villes et régions afin de protéger la santé de la population.

Rappelons que depuis le 20 mars 2020, la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville (RIPTB) peut délivrer des constats d’infraction à toute personne contrevenant au décret numéro 222-2020 interdisant certains rassemblements intérieurs et extérieurs.

Enfin, si vous avez des symptômes compatibles avec la COVID-19 tels que la fièvre, la toux, des difficultés respiratoires et une perte subite de l’odorat, la Ville vous encourage à contacter la ligne COVID-19, soit le 1-877-644-4545.

Suivez l’état de la situation au [www.boisbriand.ca].

Pour plus d’information : [www. quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top