- PUBLICITÉ -
La Commission-Jeunesse du PLQ de passage dans les Laurentides

Photo Michel Chartrand

La Commission-Jeunesse du PLQ de passage dans les Laurentides

En tournée partout au Québec

La Commission-Jeunesse du Parti libéral du Québec s’est arrêtée à Sainte-Thérèse, mercredi dernier, dans le cadre de sa tournée de consultation.

«Nous nous arrêtons systématiquement dans toutes les régions du Québec afin de rencontrer les militants et connaître leurs opinions, ce qui nous fait beaucoup avancer dans notre réflexion», a expliqué d’entrée de jeu la présidente de la Commission-Jeunesse, Mariepier Isabelle.

La tournée de consultation permet non seulement de prendre le pouls des jeunes libéraux, mais aussi de jeter les bases sur lesquelles sera érigée la plateforme qui sera débattue lors du Congrès-Jeunes 2011, en août prochain, sous le thème En lys pour se démarquer. Et c’est sur l’identité québécoise comme tremplin pour réaliser les ambitions d’une nouvelle génération que se pencheront les jeunes libéraux. «Nous sommes la première génération à avoir grandi au rythme des nouvelles technologies de l’information et des communications. Nous voulons miser sur notre vision résolument moderne de l’identité québécoise pour nous dégager des opportunités de nous démarquer, ici comme sur la scène internationale», a déclaré Mme Isabelle.

C’est donc un vaste chantier de réflexion sur les moyens de mieux faire la promotion de l’identité culturelle et économique du Québec qui s’ouvre pour les jeunes libéraux. «Plutôt que de défendre la langue française au Québec, par exemple, nous pourrions en faire la promotion partout au Canada. Nous parlons ici de l’identité québécoise dans un cadre fédéraliste», a avancé à son tour Émilie Nicolas, responsable de la thématique.

Une relève constamment renouvelée

Le 29e Congrès-Jeunes de la Commission-Jeunesse du PLQ se tiendra les 12, 13 et 14 août prochain, sur le campus de l’Université Bishop’s, situé à Lennoxville, près de Sherbrooke. Quelque 700 sinon 800 jeunes sont attendus, dont plus de 10 % proviendront des Laurentides. Au menu, la présentation par les jeunes libéraux des Laurentides d’une résolution visant à rendre la profession enseignante davantage attractive, en offrant aux étudiants du programme d’enseignement ayant complété avec succès le quatrième stage de leur formation, un remboursement équivalent au montant des crédits universitaires consacrés à ce stage. Une seconde résolution, concernant cette fois la tenue obligatoire d’un vote secret pour toute accréditation syndicale d’une association de salariés, devrait aussi être présentée.

Rappelons que la Commission-Jeunesse du PLQ regroupe tous les membres-jeunes âgés entre seize et vingt-cinq ans. Elle détient le tiers des voix dans la plus haute instance décisionnelle du parti, ce qui en fait l’aile jeunesse ayant le plus grand pouvoir décisionnel au sein d’un parti politique au Canada. L’élimination de la malbouffe dans les écoles, la création du Fonds des générations, les hydroliennes dans les rivières, l’instauration de cours d’anglais dès la première année du primaire et l’utilisation de la carte-soleil (RAMQ), entre autres, sont autant d’idées qui ont d’abord germé dans la tête des jeunes libéraux.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top