- PUBLICITÉ -
La CAQ veut améliorer le niveau de vie des familles

La Caq Veut Améliorer Le Niveau De Vie Des Familles

La CAQ veut améliorer le niveau de vie des familles

Groulx

Une fois élu, le candidat de la Coalition Avenir Québec, Eric Girard, entend améliorer et protéger le niveau de vie des familles dans Groulx.

Une fois élu, le candidat de la Coalition Avenir Québec, Eric Girard, entend améliorer et protéger le niveau de vie des familles dans Groulx.

«À la fois victimes de coupures budgétaires et d’augmentations de taxes au cours des 15 dernières années, il n’est pas étonnant de constater que près de la moitié (42 %) des familles québécoises sont angoissées par leur situation financière. Il faut prendre les mesures nécessaires maintenant pour leur redonner du pouvoir d’achat» , exprime l’économiste par voie de communiqué.

Bien que l’on jouisse au Québec de certains avantages comme les congés parentaux et les garderies subventionnées, les familles doivent faire face à plusieurs défis, pense M. Girard. Celui-ci ajoute que l’impact des charges familiales sur le niveau de vie des ménages ne cesse de s’alourdir et la conciliation travail-famille semble être un mirage pour bien des familles dans Groulx.

«Les deux conjoints travaillent, les horaires sont lourds, les déplacements difficiles, nos familles ont besoin d’un peu de répit» , affirme Eric Girard. «Une réelle volonté de changer les choses et des actions concrètes, voilà comment nous arriverons à laisser un peu plus d’argent dans vos poches et à vous trouver du temps de qualité avec vos enfants.»

L’aspirant député décline alors les éléments prioritaires de la Coalition Avenir Québec qui favorisent les familles:

– l’Allocation famille plus équitable et plus généreuse que le crédit d’impôt remboursable représente 1 216 $ de plus par année pour les 2e et 3e enfants;

– l’instauration de la prématernelle 4 ans universelle (non obligatoire).

«Nous pouvons faire plus, faire mieux pour nos familles maintenant. Les fonds pour réaliser ces initiatives sont disponibles, il suffit de réduire le gaspillage et d’améliorer l’efficacité de l’État, sans pour autant compromettre l’offre et la qualité des services offerts» , de conclure Eric Girard.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top