- PUBLICITÉ -
Rivière-des-Milles-Îles, Luc Desilets, Bloc québécois, élections fédérales, Linda Lapointe, Chambre des communes, Yves-François Blanchet,

Élu une première fois en octobre 2019, Luc Desilets souhaite poursuivre son travail à titre de député de Rivière-des-Mille-Îles. (Photo Benoît Bilodeau)

La candidature de Luc Desilets est officiellement confirmée

Trois semaines après avoir manifesté son désir d’être à nouveau sur les rangs, l’actuel député fédéral de Rivière-des-Mlle-Îles, Luc Desilets, a vu sa candidature en vue des prochaines élections fédérales être officiellement confirmée lors d’une assemblée d’investiture. Celle-ci a été tenue le mardi 19 mai dernier, en présence du chef du Bloc québécois (BQ), Yves-François Blanchet, de la députée bloquiste d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Kristina Michaud, ainsi que de plusieurs militants.

M. Desilets tentera donc, une fois le scrutin déclenché, possiblement cet automne, d’obtenir un deuxième mandat, après celui obtenu en octobre 2019. Il l’avait alors emporté, grâce à une majorité de 2 620 voix sur sa principale adversaire, la députée libérale sortante Linda Lapointe.

«C’est avec fierté je me suis présenté en politique sous la bannière du Bloc québécois, pour la circonscription de Rivière-des-Mille-Iles. Dès les débuts de mon mandat, j’ai eu le coup de foudre pour le travail de député et pour le service aux gens de la circonscription […] C’est un honneur et un privilège de représenter de nouveau le Bloc québécois ainsi que les militants dans Rivière-des-Mille-Îles pour une deuxième fois. Je n’avais pas l’intention d’arrêter en si bon chemin! Je suis si fier de ce qui a été accompli, de notre présence auprès de la communauté, des entreprises et des élus de la région», d’indiquer, lors de cette soirée d’investiture virtuelle, l’ancien directeur d’école et psychoéducateur.

Professionnalisme et compétence

Le chef bloquiste Yves-François Blanchet s’est, de son côté, réjoui de voir que son porte-parole en matière d’Anciens combattants souhaite poursuivre son «excellent travail» dans Rivière-des-Mille-Îles et au sein de sa formation politique. Et il n’a d’ailleurs pas manqué d’inviter les électeurs de Rosemère, Boisbriand, Saint-Eustache et Deux-Montagnes compris dans cette circonscription fédérale à lui renouveler leur confiance.

«Luc Desilets aborde son travail de député comme il a jusqu’ici mené son parcours: avec un haut degré de professionnalisme et de compétence. C’est un homme de confiance qui accorde son entière attention aux dossiers qui lui sont confiés et qui les défend avec rigueur et vigueur. Mais surtout, Luc est un homme de valeur qui a le souci de répondre le plus adéquatement possible aux attentes et aux besoins des citoyennes et citoyens de Rivière-des-Mille-Îles», n’a pas hésité à dire M. Blanchet, fait le constat que les trois circonscriptions fédérales des Basses-Laurentides ont officiellement désigné leurs candidats en vue de ces prochaines élections après Louise Chabot, dans Thérèse-De Blainville, et Jean-Denis Garon, dans Mirabel.

Rappelant au passage le travail mené par la députation bloquiste face à plusieurs enjeux (mesures d’aide durant la pandémie, soutien aux aînés, pension de vieillesse, protection du français, projet de loi pour hausser à 50 le nombre de semaines d’assurance-emploi en cas de maladie grave et autres), M. Desilets se dit satisfait du travail accompli à ce jour à la Chambre des communes.

«Nous avons su, avec le Bloc québécois, livrer la marchandise pour défendre et porter les dossiers importants du Québec et de Rivière-des-Mille-Iles à Ottawa. C’est aussi avec vous, gens de Rivière-des-Mille-Îles, que je souhaite travailler à la relance prochaine afin qu’elle soit à l’image de vos priorités», de conclure celui-ci.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top