- PUBLICITÉ -
Bloc québécois, Louise Chabot, circonscription de Thérèse-De Blainville, Yves-François Blanchet,

La députée bloquiste de Thérèse-De Blainville, Louise Chabot, sera à nouveau sur les rangs lors des prochaines élections fédérales.

La candidature de Louise Chabot est officiellement confirmée

Pour le Bloc québécois, dans Thérèse-De Blainville

Après avoir manifesté le désir de solliciter un deuxième mandat, la députée de Thérèse-De Blainville, Louise Chabot, a officiellement été désignée comme candidate du Bloc québécois dans cette même circonscription, en vue des prochaines élections fédérales que certains prédisent pour ce printemps-ci.

Le tout a été confirmé le samedi 26 mars dernier, en fin d’avant-midi, lors d’une assemblée d’investiture virtuelle tenue en présence de militants, du député bloquiste de Berthier–Maskinongé, Yves Perron, du chef bloquiste, Yves-François Blanchet, mais aussi de son fils Michel et de sa fille Valérie.

Un fil conducteur: l’engagement

Rappelons que Mme Chabot a fait le saut en politique après avoir œuvré pendant plus de 30 ans dans le milieu syndical, période pendant laquelle elle a notamment présidé la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) de 2012 à 2018. Lors du scrutin fédéral du 21 octobre 2019, elle avait défait le député sortant Ramez Ayoub, du Parti libéral du Canada (PLC), obtenant alors une majorité de 3 498 voix sur son principal rival et 41,82 % du suffrage exprimé.

«Si nous devions qualifier le fil conducteur du remarquable parcours de Louise Chabot, ce serait l’engagement. En tant que syndicaliste, leader, militante ou députée, elle a mis tout son talent au service des autres pour l’amélioration de leurs conditions de vie, pour faire des gains pour ceux qui ont placé leur confiance en elle. Je suis fier que le Bloc québécois et les électeurs de Thérèse-De Blainville puissent compter sur quelqu’un d’aussi exceptionnel que Louise », a tenu à souligner Yves-François Blanchet lors de son intervention.

«Poursuivre la route avec conviction»

La candidate désignée a mentionné, pour sa part, que c’est avec «conviction» qu’elle entend «poursuivre la route» et porter son engagement avec le Bloc québécois et les électeurs de Thérèse-De Blainville qu’elle a remerciés pour l’avoir «adoptée».

«C’est une belle circonscription, une belle grande communauté avec ses quatre municipalités qui rayonnent en terme de services, d’industries, de commerces, d’art et de culture, d’organismes communautaires. Nous avons des enjeux et des réalités qui sont urbaines, comme la question de la mobilité, du logement abordable et de l’environnement. Être députée de Thérèse-De Blainville, c’est de faire valoir ces enjeux qui sont importants pour nos citoyens»,

a-t-elle tenu à souligner, tout en remerciant, au passage, ses collègues bloquistes et son «équipe de feu» au bureau de circonscription.

«Être une députée du Bloc québécois à Ottawa, ça fait toute une différence, C’est cette fierté, cette distinction, d’être là pour une cause, celle des intérêts des Québécoises et Québécois; d’être uniques dans ce parcours pour en faire en sorte qu’on ne vienne pas piler dans nos platebandes et qu’au contraire, on renforce tous les secteurs de notre pays, le Québec, dans toutes ses dimensions. C’est ça le Bloc et ça, c’est inébranlable. On a fait nos preuves. Le bilan et les réalisations en témoignent», a ajouté, en guise de conclusion, Mme Chabot pour qui voter en faveur du Bloc, «c’est voter pour la fierté de son pays, pour le Québec, pour son indépendance, sa liberté».

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top