- PUBLICITÉ -
La campagne de financement va bon train

La Campagne De Financement Va Bon Train

La Campagne De Financement Va Bon Train
La Campagne De Financement Va Bon Train
La Campagne De Financement Va Bon Train

La campagne de financement va bon train

Vélos-pupitres à l’école Gabrielle-Roy

La campagne de financement amorcée en août dernier à l’école Gabrielle-Roy de Boisbriand afin d’amasser 32 000 $ pour procéder à l’achat de 20 vélos-pupitres suit son cours. À mi-parcours, on a déjà recueilli 16 000 $.

La campagne de financement amorcée en août dernier à l’école Gabrielle-Roy de Boisbriand afin d’amasser 32 000 $ pour procéder à l’achat de 20 vélos-pupitres suit son cours. À mi-parcours, on a déjà recueilli 16 000 $.

Dix vélos-pupitres ont donc été achetés jusqu’à présent et, déjà, les répercussions positives, au niveau du degré de concentration des élèves, notamment, ont été remarquées.

«Ces vélos, a mentionné le directeur de l’école, Sylvain Jetté, alors qu’il s’adressait aux élèves réunis dans le gymnase, peuvent vous aider lorsque vous avez besoin de bouger et apprendre en même temps.»

De nombreux partenaires

Également présents dans le gymnase de l’école Gabrielle-Roy, jeudi dernier, afin de dresser un bilan de mi-campagne, les nombreux partenaires de la campagne de financement ont été chaudement applaudis par les élèves.

Marlene Cordato, mairesse de Boisbriand et responsable du Fonds communautaire de la municipalité, a même enfourché un vélo-pupitre pour tenter l’expérience, au grand plaisir des élèves. Il faut dire que le Fonds communautaire de Boisbriand a largement contribué à la campagne de financement en remettant à l’organisation la somme équivalant à la valeur d’un vélo-pupitre, soit 1 600 $.

«Je veux l’essayer avec l’un de vous pour voir s’il serait bénéfique que nous ayons de tels vélos-pupitres à l’hôtel de ville!» a-t-elle lancé en direction des élèves.

Les Chevaliers de Colomb et les Filles d’Isabelle sont deux autres partenaires importants, ces organismes ayant financé l’achat de trois vélos-pupitres.

Le député de Groulx, Claude Surprenant, la Fondation Pierre-Lavoie, Fibro-Drain inc. (Martin Goulet), Amigest Technologique (Francis Ouellet) et la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI) ont également contribué à la campagne en permettant l’acquisition d’un vélo-pupitre chacun.

«Félicitations au directeur de l’école Gabrielle-Roy pour cette belle initiative!» a lancé, au nom de Paule Fortier, présidente de la CSSMI, Karine Lefrançois, commissaire scolaire du quartier dans lequel est située l’école Gabrielle-Roy.

«Merci d’avoir compris que la différenciation est importante pour votre école, a-t-elle poursuivi, et espérons que d’autres directions d’écoles lanceront des campagnes de financement pour que toutes les écoles de la CSSMI aient des vélos-pupitres.»

 

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top