- PUBLICITÉ -
La campagne dans Blainville: ON

Le candidat dans la circonscription de Blainville

La campagne dans Blainville: ON, la neige a raison d’un candidat

Coup dur pour Option nationale qui avait misé sur son nouveau candidat dans la circonscription de Blainville, Alex Bellavance, un jeune résidant de Bois-des-Filion, à la suite du désistement de son autre candidate, Sofia El Mouderrib.

En effet, ce dernier n’a pu déposer sa candidature à temps, le samedi 22 mars à 14 h, en raison de la neige, de l’état de la chaussée, d’un accrochage automobile et du déneigement du stationnement du bureau d’élection sur le boulevard de la Seigneurie à Blainville.

«Celle‑ci fut plutôt constatée, deux minutes plus tard, par le directeur de scrutin, soit à 14 h 02. Elle fut donc rejetée. Il convient de préciser que la candidature avait été annoncée sur place trois heures plus tôt des suites de la remise d’une partie des documents de candidature par un représentant du parti d’Option nationale», a souligné l’organisation politique.

Il est à noter que la période pendant laquelle le futur candidat peut déposer, au bureau du directeur du scrutin, sa déclaration de candidature dûment remplie, accompagnée des documents appropriés, débutait à 14 h, le 7 mars 2014, pour se terminer à 14 h, le 22 mars 2014. (Source: electionsquebec.com)

La CAQ et les familles

Advenant l’élection d’un député caquiste le 7 avril prochain, le candidat dans la circonscription de Blainville, Mario Laframboise, a rappelé les grandes lignes de son parti concernant les mesures qui seront prises pour les familles du Québec.

Ainsi, un gouvernement caquiste offrirait à la classe moyenne et aux contribuables québécois un répit fiscal important en éliminant progressivement la taxe santé et la taxe scolaire. Cette abolition permettrait aux familles un retour de 1 000 $ dans leur poche, et ce, sans compromettre l’équilibre budgétaire et l’accessibilité aux services.

Par ailleurs, si la conciliation travail-famille demeure toujours une priorité, on dénonce la hausse des frais de garde annoncée dans le dernier budget péquiste.

Les trois priorités de Marie‑Claude Collin

L’accès à la Politique nationale de la ruralité, l’aménagement du réseau de la piste cyclable interrégionale et l’amélioration de la route 335 par l’ajout de feux de circulation à l’intersection du rang Lepage et à certaines améliorations de la chaussée sont les trois priorités que défendra la candidate dans Blainville, Marie-Claude Collin, si elle est élue le 7 avril prochain.

«Dès le début de ma campagne, j’ai rencontré le maire Charbonneau et nous avons discuté de différents dossiers prioritaires. Comme députée, je me suis engagée à défendre des services de proximité et je crois que les citoyens de Sainte-Anne-des-Plaines méritent d’être sur le même pied d’égalité que d’autres municipalités avec une composante rurale. Pour moi, c’est une question de justice fiscale que je m’engage à faire valoir auprès du prochain gouvernement libéral», a déclaré Marie‑Claude Collin.

Cette dernière a rappelé ses aptitudes à négocier dans le milieu des affaires et ses compétences acquises comme conseillère municipale.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top