- PUBLICITÉ -

Julie Tremblay, candidate du Parti vert du Canada dans la circonscription de Mirabel, en entrevue avec un étudiant en journalisme.

Julie Tremblay mise plus que jamais sur le télétravail

Déjà, au début de sa campagne, Julie Tremblay, candidate du Parti vert du Canada dans la circonscription de Mirabel en avait fait son projet «phare», mais avec les récentes annonces concernant le REM cette semaine, il semble que son projet frappe dans le mille.

«J’ai toujours pensé, dit-elle, que le télétravail était l’avenir du travail de bureau. Il y a tellement d’avantages et avec nos retards dans le réseau de transport collectif et le développement rapide de nouveaux quartiers résidentiels à haute densité, le besoin est devenu criant.»

Elle ajoute: «Je suis plus déterminée que jamais à stimuler le télétravail que ce soit à partir du domicile ou à partir de pôles de travail partagés. Le gouvernement fédéral est celui qui peut assurer l’accès à l’internet haute-vitesse partout et peut donner un crédit d’impôt aux entreprises qui participent. Imaginez, ceux qui ne traverseront pas les ponts tous les jours vont donner un répit à ceux qui n’ont pas le choix, et ça va ajouter une grosse dose de qualité de vie aux familles!»

Julie Tremblay a continué ses rencontres et elle est enchantée de l’accueil qu’elle reçoit. «Porter le discours environnemental en ce moment, c’est tellement positif.  L’urgence climatique est réelle, mais le Parti vert a bâti un plan rassurant qui donne de l’espoir. Ce n’est pas mission facile, mais c’est Mission Possible!  Depuis le temps que le Québec se cherche un projet de société, j’en ai tout un à leur proposer» conclut la candidate.

Après avoir profité de l’Essai de véhicules électriques au Marché du Terroir de Mirabel, dimanche dernier, Julie Tremblay débute sa semaine à Saint-Joseph-du-Lac avec la soirée «La foresterie urbaine, l’importance des arbres en milieux humides et urbain». Entre autres au programme cette semaine, elle sera reçue par l’UPA et vendredi, elle vous invite à finir la semaine avec elle pour un «café-jasette» informel. Les détails sont sur sa page Facebook (qui plante des arbres) @partivertmirabel.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top