- PUBLICITÉ -
Rayons De Femmes

Photo Benoit Bilodeau Cette campagne nationale des centres de femmes s’adresse à toutes et à tous. C’est un événement public, gratuit et mixte.

Journée portes ouvertes du Centre Rayons de femmes

Le Centre Rayons de femmes Thérèse-De Blainville (CRF) tiendra sa journée portes ouvertes le mardi 23 octobre dans le cadre de la Campagne nationale de visibilité des centres de femmes du Québec: «PrendreSoinSentraiderAgir».

La présidente du Centre Rayons de femmes Thérèse-De-Blainville,  Assunta Sarappa et la Coalition locale des droits des femmes, vous invitent à cette journée de promotion qui se déroulera dans les locaux de l’organisme situé au 27, boulevard Desjardins Ouest, Sainte-Thérèse,  à partir de 10 h 30.

Le Centre Rayons de femmes Thérèse-De Blainville est un organisme communautaire créé par les femmes et qui œuvre pour les femmes depuis 23 ans. Il est dédié à la condition de vie des femmes, leur santé et leurs droits. Les femmes y trouvent gratuitement: services, intervention individuelle, soutien, accueil, ateliers, écoute, entraide, support, références, rencontres thématiques, actions citoyennes, défense des droits. Il est membre du regroupement national des centres de femmes l’R.

Centres de femmes

Les 87 centres de femmes du Québec et leur regroupement national l’R des Centres de femmes travaillent avec environ 260 000 femmes tous les ans et avec peu de ressources. Trop souvent dans l’ombre, le travail des centres de femmes sauve pourtant des vies. Le premier centre de femmes a été créé au Québec en 1971 et le Centre Rayons de femmes dûment constitué en 1995, compte 23 années d’existence et d’expérience sur le territoire de la MRC Thérèse-De Blainville.           

Les centres de femmes sont des organismes communautaires et féministes, mis sur pied par des femmes et pour des femmes. Les Centres de femmes sont de véritables lieux d’appartenance, enracinés dans les communautés rurales ou urbaines.

Ils sont en mesure de bien comprendre les besoins, problèmes et revendications des femmes autour des enjeux de pauvreté, de violence et de discriminations et surtout d’y répondre.

Ils forment un vaste réseau de services, d’éducation, d’action et de mobilisations qui vise l’autonomie des femmes de toutes les conditions et origines et privilégie les transformations sociales pouvant améliorer leurs conditions de vie.

Les centres de femmes sont en réseau constant avec les partenaires du milieu. Ils ont de toujours été à l’avant-garde des mouvements de lutte pour l’égalité entre les hommes et les femmes et obtenir les lois et les politiques pour la réaliser pour le bénéfice de toutes et tous.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top