- PUBLICITÉ -
Journée internationale des femmes: Michèle Sirois invitée par le Centre Rayons de femmes

Le dévoilement de la programmation de la journée a été fait en présence d’Aline Savoie

Journée internationale des femmes: Michèle Sirois invitée par le Centre Rayons de femmes

Dans le cadre de la Journée internationale des femmes et avec pour toile de fond, la place des femmes et leurs droits, le Centre Rayons de femmes Thérèse-De Blainville accueillera la conférencière, anthropologue et sociologue Michèle Sirois.

Offerte de concert avec la Coalition locale de la Marche mondiale des femmes, la conférence de Mme Sirois aura pour thème, Pour les droits des femmes… pour une société plus juste, plus égalitaire et plus solidaire. Ce sera l’occasion de faire le point sur les changements majeurs que vit le mouvement féministe au Québec. «Quelle société voulons-nous au Québec?» soulève la présidente de l’organisme, Nicole Dallaire.

Détentrice d’une maîtrise en anthropologie sociale et culturelle, Mme Sirois a enseigné l’anthropologie et la sociologie pendant de nombreuses années. Elle s’intéresse tout particulièrement à la sociologie des religions et étudie les interactions entre les mythologies et les rapports entre les femmes et les hommes. Elle est également coauteure du livre Individu et société, Introduction à la sociologie.

Sa conférence succédera à la présentation de Pierrette Gratton sur les raisons de la position du Centre Rayons de femmes, et se déroulera le dimanche 9 mars, à compter de 13 h 30, au Centre culturel et communautaire Thérèse de Blainville. Une période de questions suivra.

À noter que l’ensemble des activités se dérouleront de 10h30 à 15h30 et qu’il y aura un brunch. Les réservations sont obligatoires, au 450‑437‑0890, et les contributions sont volontaires.

Pour les droits des femmes du Québec

C’est en 2013, à l’occasion du débat sur le projet de charte de la laïcité, que Michèle Sirois a initié et coordonné le Rassemblement pour la laïcité, ce qui allait la mener, quelques mois plus tard, à cofonder, avec plusieurs autres féministes laïques, le groupe féministe Pour les droits des femmes au Québec (PDF Québec). «Ce qui est particulier, c’est que ce regroupement est féministe, laïc et mixte», souligne à son tour Pierrette Gratton. Il accueille des femmes et des hommes engagés dans la lutte pour la laïcité et l’égalité des hommes et des femmes. «Dans sa conférence, Mme Sirois expliquera les raisons de l’avènement de PDF Québec et les défis des prochaines années pour les droits des femmes au Québec», ajoute‑t‑elle.

Les objectifs poursuivis par ce regroupement sont notamment l’égalité entre les femmes et les hommes; la solidarité avec toutes les femmes d’ici et d’ailleurs; le respect et la dignité des femmes; une plus grande justice sociale; et la laïcité de l’État québécois.

Pour en savoir davantage, consultez le site Web [www.pdfquebec.org].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top