- PUBLICITÉ -

Photo Benoît Bilodeau – L'apport de la presse locale d'ici est indéniable, fait notamment valoir la CSSMI.

Journaux locaux: déjà de premiers appuis

Avenir des journaux locaux

À la suite de la sortie publique, dans ces pages, la semaine dernière, du président-éditeur du Groupe JCL, Serge Langlois, indiquant que la survie de la presse locale passait inévitablement par un engagement des autorités politiques en place, de premiers appuis à la presse locale ont été entendus.

C’est le cas, d’abord, à la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI) qui, lors de la séance des commissaires tenue le 27 août, a adopté une résolution soulignant l’apport indéniable des journaux locaux tel le Nord Info, aux communautés qu’ils desservent.

Deux jours plus tard, le candidat conservateur aux prochaines élections dans Rivière-des-Mille-Îles, Maikel Mikhael, faisait de même, admettant que «la crise que vivent les différents médias régionaux est très sérieuse et inquiétante» .

«Ces médias, poursuit le candidat, sont le socle d’une saine démocratie, mais aussi le fil conducteur qui unit nos communautés.»

Conscient que les géants du Web s’approprient gratuitement l’information de qualité diffusée par les médias traditionnels tant au niveau du contenu que des sources de revenus publicitaires, il souhaite agir à ce niveau, s’il est élu.

«Le travail acharné des journalistes est très souvent aspiré par les géants du Web sans juste rémunération ou compensation. Malheureusement, le gouvernement tarde à agir concrètement. La campagne électorale qui s’amorcera bientôt sera une occasion pour mettre cet enjeu au cœur de nos préoccupations.»

Maikel Mikhael invite du même souffle les représentants de toutes les formations politiques à marquer le pas pour soutenir les médias régionaux.

«Les journaux locaux se font l’écho du dynamisme de nos communautés, ils sont le portevoix de nos citoyennes et citoyens. Certes, c’est l’affaire des élus, mais ça doit aussi être au centre des préoccupations de tous les candidates et candidats qui solliciteront la confiance des électeurs lors de l’élection fédérale du 21 octobre prochain» , de conclure Maikel Mikhael.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top