- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Jean-Philippe Fournier: «Vous n’êtes pas seuls»

Jean-Philippe Fournier, candidat dans de l’Équipe Adrien Pouliot-Parti conservateur du Québec, dans Blainville, a présenté sa plate-forme concernant le travail:«Au fil des ans, les syndicats ont perdu de vue leur mission essentielle qui est de représenter leurs membres dans la négociation de leurs conditions de travail. Nous croyons qu’il est temps de redonner le contrôle des syndicats aux syndiqués»,de mentionner le candidat.

Le parti propose donc une série de mesures, dont la première est d’imposer l’obligation de divulgation financière annuelle aux organisations syndicales au Québec. Cette mesure de transparence et de reddition de compte publique aurait pour effet de rétablir un climat de confiance dans l’appareil syndical québécois au bénéfice des employés syndiqués du Québec, pense M. Fournier.

Le parti compte aussi limiter l’obligation de paiement de la cotisation syndicale aux strictes activités de représentation en matière de relations de travail. Ainsi, les campagnes syndicales à caractère politique ou idéologique seraient désormais financées par des contributions volontaires des syndiqués plutôt que d’être couvertes par la formule Rand.

Finalement, le parti entend rendre obligatoire un scrutin secret pour l’accréditation syndicale, pour le maintien ou non de l’accréditation ou encore lors de la tenue d’un vote de grève.

Le candidat se dit heureux de la réponse positive des électeurs aux propositions de son parti: «Ce que nous proposons rejoint vraiment la population. Vous voulez la mixité en santé, une diminution du rôle de l’État, un meilleur contrôle des dépenses publiques? Et bien vous n’êtes pas seuls!» de conclure Jean-Philippe Fournier.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top