- PUBLICITÉ -
Jean Paquette: faillite!

Jean Paquette

Jean Paquette: faillite!

Ex-attaché politique du député de Groulx

Jean Paquette, cet ex-attaché politique du député de Groulx arrêté en février dernier relativement à une affaire de fraude (il a d’ailleurs comparu le 12 juillet dernier, au Palais de justice de Saint-Jérôme concernant des plaintes pour abus de confiance et fraude), vient de déclarer faillite. Il s’agirait d’une quatrième faillite pour l’homme qui se faisait passer un conseiller financier.

C’est le 14 juillet dernier que les quelque 50 personnes flouées par Jean Paquette ont reçu l’avis du syndic Belhumeur Pronovost. Le montant de la faillite s’élève cette fois à 951 881,56 $. Selon l’avis publié par le syndic, il semble que deux anciens attachés politiques, nommément Frédéric Morier et Gilles Lavigne auraient eux aussi été floués, perdant respectivement dans la foulée 2 500 $ et 20 000 $. Même le député de Groulx, René Gauvreau, bien qu’il ne figure pas sur la liste des créanciers, affirme avoir perdu la somme de 3 500 $.

Rappelons que Jean Paquette profitait du cadre de ses fonctions d’attaché politique pour recruter ses clients. Pour chacun d’eux, un investissement minimum de 5 000 $ était demandé. La transaction était accompagnée d’un contrat de prêt.

Assemblée des créanciers

L’assemblée des créanciers, prévue le pour le 16 août prochain, devrait se dérouler sous la gouverne du Bureau du surintendant des faillites (BSF), qui mène actuellement une enquête. Ce sont eux qui devront déterminer de quelle façon le débiteur, en l’occurrence M. Paquette, a emprunté et obtenu les fonds mentionnés dans son bilan.

Rappelons en terminant que c’est à la suite de cette saga que le député actuel de Groulx avait convenu, assure-t-il, de concert avec Pauline Marois, de se retirer du caucus du Parti Québécois. Député indépendant depuis le 21 juin dernier, M. Gauvreau demeure convaincu de pouvoir réintégrer le caucus une fois la poussière retombée.

Or, du côté de l’exécutif de Groulx, le président Mario Charron maintient qu’une demande a été déposée auprès de la permanence en vue d’une investiture afin de désigner un nouveau représentant pour le comté de Groulx. Du même souffle, M. Charron a annoncé son intention de solliciter un second mandat lors de la prochaine assemblée générale annuelle, laquelle devrait se tenir en octobre prochain, «pour terminer le travail débuter». Selon lui, de nouveaux membres se grefferont sous peu à l’équipe en place, «des gens d’expérience et de qualité», a-t-il précisé.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top