- PUBLICITÉ -
Mirabel (circonscription fédérale), Jean-Denis Garon, Simon Marcil, Yves-François Blanchet, élections fédérales,

Jean-Denis Garon tentera de conserver la circonscription fédérale de Mirabel pour le Bloc québécois lors des prochaines élections fédérales.

Jean-Denis Garon sera candidat pour le Bloc québécois dans Mirabel

Appuyé par le député sortant Simon Marcil, l’économiste Jean-Denis Garon représentera le Bloc québécois lors des prochaines élections fédérales dans la circonscription de Mirabel que la formation politique anticipe dès ce printemps-ci.

Seul candidat en lice lors de l’assemblée d’investiture tenue lundi soir dernier, via Zoom, celui-ci a reçu cette confirmation dès les premiers moments de la soirée, et cela en présence de l’ex-ministre péquiste Nicolas Marceau, du chef bloquiste Yves-François Blanchet, de députés bloquistes, dont Louise Chabot, de la circonscription de Thérèse-De Blainville, et d’une centaine de militants.

Professeur d’économie à l’École des sciences de la gestion de l’UQAM, où il dirige le programme de baccalauréat en gestion publique, M. Garo se spécialise dans les finances publiques et les questions liées au fédéralisme. Également, il est titulaire d’un doctorat en économie de l’Université Queen’s.

Il tentera donc de succéder à l’actuel député bloquiste Simon Marcil qui a annoncé en janvier dernier qu’il ne sollicitera pas un troisième mandat; décision qui fait suite à un arrêt de travail pour des raisons reliées à sa santé mentale qui l’a notamment obligé à s’absenter de la Chambre des communes sur une période de presqu’un an.

Plus de détails à venir dans notre prochaine édition.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top