- PUBLICITÉ -
COVID-19, CISSS des Laurentides, Rosemonde Landry, fière de ses troupes

«La pandémie génère du stress auquel s’ajoutent les changements imposés par le contexte», note Rosemonde Landry.

«Je suis extrêmement fière de mes troupes» -Rosemonde Landry

Depuis deux mois

«Concilier les besoins de la population et les attentes du personnel est un défi de taille dans les circonstances actuelles. Nous sommes conscients que ces changements ont un impact pouvant être significatif sur les employés, notamment sur leur vie personnelle. La pandémie génère du stress auquel s’ajoutent les changements imposés par le contexte» note Rosemonde Landry.

La présidente-directrice générale du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides est bien consciente de l’effort énorme que fournissent les employés de toutes les sphères d’activités de l’organisation depuis un peu plus de deux mois.

Mme Landry a donc tenu la semaine dernière à rendre hommage à tous ces gens qui sont sur un pied d’alerte depuis le début de la crise de la COVID-19 et multiplient les efforts pour en limiter les effets négatifs sur la population.

De temps partiel à temps plein

C’est le cas, entre autres, souligne-t-on du côté du CISSS, du personnel à temps partiel qui «s’est vu imposer un rehaussement à temps plein en raison des besoins essentiels auxquels il faut répondre».

Également, «plusieurs membres du personnel de soins ont été déplacés d’unités, de services et d’installations. Le personnel doit s’adapter aux changements multiples : horaires modifiés, nouveaux collègues de travail, procédures mises à jour régulièrement, etc».

«Extrêmement fière»

En ce sens, Rosemonde Landry se dit grandement impressionnée par la volonté du personnel «de contribuer et d’aider, par son grand sens du devoir et le cœur qu’il met à offrir les soins et les services à ceux qui en ont besoin».

«Il est certain que nous souhaitons le retour à la normale dès que possible, tant pour le bien de la population que pour celui du personnel de soin. Malgré le contexte de travail excessivement exigeant que nous vivons présentement, je suis extrêmement fière de mes troupes qui comprennent bien les raisons qui nous obligent à les solliciter de la sorte et qui se relèvent les manches avec détermination.»

Organismes et bénévoles

Par ailleurs, question reconnaissance, Rosemonde Landry en avait également pour les différents organismes communautaires et leurs bénévoles dont l’apport est inestimable en temps de crise comme nous vivons depuis le début mars.

«Les organismes ont adapté leur offre de service et revu leur organisation du travail. De plus, plusieurs ont accueilli de nouveaux bénévoles pour pallier l’absence de ceux qui ont dû se retirer et pour assurer une réponse à l’augmentation du volume associé à de nouveaux besoins. Enfin, il est important de souligner l’implication bénévole des citoyens au sein des organismes, votre contribution est inestimable», souligne-t-elle.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top