- PUBLICITÉ -
Intégration des femmes dans les métiers traditionnellement masculins: mission possible?

La conseillère en emploi et chargée de projet Mission possible: MTM

Intégration des femmes dans les métiers traditionnellement masculins: mission possible?

En 2012, le Comité consultatif régional pour les femmes au travail des Laurentides, mandaté par l’organisme CIBLE-Emploi (Centre d’intervention des Basses-Laurentides pour l’emploi) et La porte de l’emploi, a réalisé une étude portant sur l’intégration des femmes dans les métiers traditionnellement masculins (MTM).

Or, un an plus tard, basé sur les résultats de ce portrait dont les données remontaient à 2006, la difficulté pour les femmes de s’intégrer dans les métiers traditionnellement masculins, de se trouver un emploi et, défi encore plus grand, de le conserver (pour près de la moitié d’entre elles), demeure toujours aussi difficile.

Alors qu’une phase II à l’étude portant sur l’intégration des femmes dans les MTM vient tout juste d’être remise à l’organisme La porte de l’emploi Thérèse-De Blainville pour son expertise auprès des femmes, notamment en regard avec son projet Femmes et Métiers gagnants, la question demeure entière: l’intégration des femmes dans les métiers traditionnellement masculins, mission possible?

Série de conférences

C’est dans cette foulée qu’au cours des prochaines semaines, des rencontres interactives seront organisées, «afin de faire connaître les résultats du portrait auprès des différents partenaires de la région et recueillir les commentaires et suggestions», indique Josée Aubin, conseillère en emploi et chargée du projet Mission possible: MTM.

En outre, des activités de réseautage du style 5 à 7 ont aussi été ajoutées au calendrier. Leur but? Permettre aux femmes qui ont étudié dans les MTM de briser l’isolement et d’échanger entre elles des difficultés qu’elles vivent. Pour animer le tout, trois conférences ont été retenues, à commencer par la comédienne et humoriste Marie‑Lise Pilote, le jeudi 12 décembre, à compter de 17 h (inscription gratuite obligatoire avant le 10 décembre au 450-623‑9723). Suivront Stéphanie Léonard, psychologue à l’émission Deux filles le matin, le 16 janvier, et Marilou Coursol, jeune entrepreneure propriétaire de son garage Mécanique au féminin, situé à Blainville. Ces activités se dérouleront à la Maison de l’emploi et du développement humain, au 100, boulevard Ducharme, 2e étage (salle Harmonie), à Sainte‑Thérèse.

Soulignons en terminant que l’un des mandats du Comité consultatif pour les femmes au travail des Laurentides est de susciter et de connaître l’opinion et les préoccupations de la main-d’œuvre féminine dans la région des Laurentides.

Une troisième phase se greffera au projet au cours des prochains mois.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top