- PUBLICITÉ -
Initiative de Persévérons ensemble: un concours soulignant l’action positive

Nathalie Joannette

Initiative de Persévérons ensemble: un concours soulignant l’action positive

Désirant faire la preuve que l’influence positive de certaines personnes, même de passage, peut se révéler déterminante et véritablement modifier le cours de notre vie, les membres de l’organisme Persévérons ensemble ont lancé le 15 mars dernier, à Saint-Eustache, le concours Toi, t’as changé ma vie!, une invitation qui s’adresse aux gens ayant envie de rendre hommage à une personne dont l’impact a été majeur sur leur avenir.

C’est le copropriétaire d’EMD Construction, Francis Charron, aussi l’un des fondateurs de Persévérons ensemble, qui en a dévoilé les grandes lignes, non sans avoir préalablement promu l’importance de l’action positive.

L’idée derrière ce concours est évidemment de démontrer que la persévérance ouvre les portes de l’avenir. Mais pour l’heure, des efforts restent à faire pour contrer le décrochage scolaire. Quelques données lancées par Francis Charron l’illustrent avec éloquence. Seulement 50 % des garçons obtiennent leur diplôme de secondaire dans le temps requis; chaque jour, 70 élèves quittent l’école; une seule cohorte de décrocheurs coûte à l’État la somme de 2 milliards de dollars.

«Le décrochage, ce sont des centaines de rêves et d’ambitions qui s’envolent», déplore Francis Charron, qui a visité pas moins de 1 200 élèves depuis deux ans et demi pour les encourager à poursuivre leurs études.

En organisant le concours Toi, t’as changé ma vie!, les partenaires de Persévérons ensemble veulent justement faire contrepoids aux histoires d’horreur et de désabusement rapportées quotidiennement. Ils invitent ainsi toute personne âgée de 7 à 77 ans ayant rencontré une personne significative sur leur chemin à raconter son histoire. «Ne croyez-vous pas que tous ces témoignages vont engendrer d’autres actions, d’autres interventions du genre?» affirment-ils.

Les personnes intéressées peuvent livrer leur témoignage dans un texte de 500 mots, produire une vidéo ou encore présenter un montage photo multimédia d’une durée maximale de deux minutes.

À compter du 1er avril, date du début du concours, une histoire sera retenue chaque mois et le gagnant recevra un prix. Les détails figurent sur le site [www.perseveronsensemble.com], sous l’onglet <Concours>.

L’organisme invite également les entreprises à se porter commanditaires du concours. En plus d’encourager une cause importante, ils bénéficieront d’une vitrine importante sur les publicités placées dans les écoles de la région, les médias, le site Web, la page Facebook de l’organisme et sous forme de capsules vidéo au Cinéma Saint-Eustache.

Encourager la persévérance chez les jeunes concerne tout le monde, fait remarquer Francis Charron, puisqu’il s’agit de la future relève.

L’effort de sensibilisation de l’organisme ne s’arrête pas au concours. D’autres projets se mettront sous peu en place comme Toucher le sommet, expérience invitant des jeunes à escalader le mont Algonquin, dans l’État de New York, une activité incitative à persévérer malgré les difficultés.

Mais comme l’organisme tient à financer plus d’un projet constructif, les activités de financement sont nécessaires. Il y aura ainsi un «Souper tournant» le 29 mai, aux Salles de réception Constantin. Il en coûtera 195 $ par personne et 30 $ pour les organismes communautaires pour y prendre part. Renseignements: 1 855 777-2105, poste 240, ou [www.perseveronsensemble.com].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top