- PUBLICITÉ -
Incendies: sitôt averti

Charles de Rouville

Incendies: sitôt averti, sitôt sorti!

Du 6 au 12 octobre, c’est le retour annuel de la Semaine de prévention des services de pompiers membres de l’Entraide intermunicipale de la sécurité incendie des Basses-Laurentides auprès des citoyens de Sainte-Thérèse, Blainville, Boisbriand, Lorraine, Mirabel, Rosemère, Saint-Eustache, Deux-Montagnes, Saint-Jérôme, Sainte-Anne-des-Plaines et de Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

Cette 23e campagne de sensibilisation, qui aura pour thème Sitôt averti, sitôt sorti!, permettra aux pompiers des services d’incendie locaux d’approcher les citoyens afin de les conseiller sur les meilleures mesures à prendre pour éviter un éventuel incendie. La plupart sont simples, il suffit de les connaître, et les bureaux de services d’incendie disposent d’une gamme étendue de dépliants qui en témoignent.

Les trois mesures les plus importantes, selon le coordonnateur de l’Entraide intermunicipale, Charles de Rouville, est de préparer un plan d’évacuation, de s’exercer à évacuer et, bien sûr, d’avoir un avertisseur de fumée fonctionnel. Il faut donc vérifier s’il est en opération. «À titre de pompiers, nous sommes souvent témoins d’histoires malheureuses, c’est notre métier. La Semaine de prévention des incendies nous rappelle que nous devons être conscients du danger qui nous guette, si nous prenons à la légère les consignes de sécurité de base», a tenu à souligner M. de Rouville.

Claude Prévost, qui est le directeur du Service d’incendie de Boisbriand, s’est empressé de donner l’exemple d’un incendie historique, celui qui a frappé Chicago en 1871, laissant sur son passage de 27 heures quelque 100 000 sans-abris et 300 morts. La tragédie s’est déroulée du 8 au 10 octobre. C’est pourquoi la semaine consacrée à la prévention depuis le début des années 1990, au Québec, se retrouve à l’agenda d’octobre.

Durant cette semaine d’octobre, les pompiers visiteront des citoyens à leur résidence, leur proposeront aussi de participer à des activités de sensibilisation et informeront les visiteurs lors de journées portes ouvertes à la caserne et dans les kiosques de prévention. Des exercices d’évacuation ont également été planifiés pour certaines écoles et garderies.

Des résidants des municipalités des Basses-Laurentides seront par ailleurs sélectionnés pour participer à l’un des exercices de La Grande Évacuation, où ils auront à réagir comme s’il survenait un réel incendie. Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Deux-Montagnes, Boisbriand, Mirabel et Saint-Eustache y prendront part, le 9 octobre, alors que l’exercice aura lieu à Blainville dans la matinée du 12 octobre.

L’Entraide intermunicipale des Basses-Laurentides dessert une population de 300 000 habitants sur un territoire de 790 kilomètres carrés, si l’on tient compte de la ville de Saint-Jérôme qui est incluse dans l’entente.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours 3 BBQ !
- PUBLICITÉ -
Top