- PUBLICITÉ -
Incendie mortel à Blainville

Une trentaine de pompiers blainvillois ont combattu cet incendie qui a fait un mort

Incendie mortel à Blainville

Un homme a perdu la vie, à Blainville, victime d’un incendie qui a complètement détruit le bâtiment du 371, rue St-Paul, dans la soirée de mardi dernier.

Le corps calciné qu’on a retrouvé dans les décombres n’avait toujours pas été identifié, jeudi matin, alors que se poursuivait une enquête destinée à déterminer les causes du sinistre, qu’on estimait accidentelles au moment d’écrire ces lignes.

Selon les informations obtenues de la part de l’agent Stéphane Giguère, de la police de Blainville, le feu a été signalé vers 18 h 35. À ce moment, on observait déjà des flammes provenant de l’un des deux logements situés au deuxième étage d’un duplex abritant, au rez-de-chaussée, un salon d’esthétique. C’est la propriétaire du commerce, par ailleurs occupante de l’un des deux logements, qui a appelé les secours. Un voisin avait aussi composé le 9-1-1.

Le feu a pris une ampleur telle qu’il a fallu évacuer plusieurs résidences voisines. Une quinzaine de personnes ont été touchées par cette opération. Elles ont pu regagner leur domicile vers minuit, selon Mélanie Ouimet, porte-parole du le Service de la Sécurité incendie de Blainville.

Entre-temps, une trentaine de pompiers se sont employés à combattre les flammes et l’on indique que, vers 1 h 30, le brasier avait été maîtrisé. Le bâtiment, semble-t-il, est une perte totale.

On déplore surtout un décès et tout porte à croire qu’il s’agirait d’un homme de 51 ans, locataire de l’un des deux logements, qui manquait toujours à l’appel, deux jours après le sinistre. Les deux personnes qui occupaient le logement adjacent, y compris la propriétaire des lieux, sont saines et sauves.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top