- PUBLICITÉ -
Groupe Ayoub

Plusieurs personnes concernées par le don d’organes sont ici photographiées avec le député Ramez Ayoub, lors de la récente conférence de presse que celui-ci avait convoquée pour parler de sa motion 189 et la pétition qui l’appui.

Ils sont reconnaissants des efforts du député Ramez Ayoub

Et ces personnes reconnaissantes, ce sont plus précisément Johanne Michaud, conseillère municipale de Sainte-Thérèse, et dont le père a reçu un don d’organe, Carole Du Paul, conjointe d’un donneur décédé, le docteur Pierre Marsolais, interniste-intensiviste et fondateur du Centre régional de prélèvement d’organes à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, Lucie Dumont, présidente-fondatrice de Chaîne de vie, un organisme de bienfaisance dont la mission est de sensibiliser et d’informer les élèves sur le don d’organes et de tissus, Joseph El Hajj, receveur d’une greffe de cœur en 2009, Isabelle Tétreault, fille de Diane Hébert, première Québécoise à subir une greffe coeur-poumons en 1985, et ambassadrice de Chaîne de vie dans les écoles; Yves LeBlanc, receveur d’un don d’organes en 2013, et Tristan LeBlanc, ambassadeur auprès des jeunes pour l’organisme Chaîne de vie et initiateur de la pétition E-1764.

Toutes ont participé, le jeudi 11 octobre dernier, au bureau de circonscription du député Ramez Ayoub, à la conférence de presse que celui-ci avait convoquée pour demander l’appui de la population dans ses démarches.

Rappelons que la motion 189 a été présentée par M. Ayoub le 28 septembre dernier, et qu’elle nécessite le plus grand nombre de signatures d’appui possible dans la pétition mise en ligne sur le site Web de la Chambre des communes.

Des témoignages

En attendant qu’une nouvelle étape soit franchie dans ce dossier, des personnes ont tenu à témoigner de leur vécu, ou encore, de leur reconnaissance. C’est le cas du docteur Pierre Marsolais, qui lui, a tenu à saluer tout particulièrement l’altruisme dont font preuve les donneurs et leurs familles.

«Ils sauvent plusieurs vies sans rien demander en retour. Ces bienfaiteurs vivent pourtant des tragédies, dans le silence et l’anonymat. Ils méritent tout notre respect et notre soutien afin de surmonter le processus bouleversant du deuil et du don, en toute dignité» , a souligné celui-ci.

Pour la présidente-fondatrice de l’organisme Chaîne de vie, l’initiative du député Ayoub a le mérite de jouer un important rôle d’éducation sur cette question.

«Je tiens à féliciter le député Ramez Ayoub, car c’est en éduquant les jeunes au don d’organes et en les encourageant à en discuter en famille qu’on réussira à créer un mouvement de solidarité pour le don d’organes et de tissus, et donc plus de vies sauvées» , de mentionner Lucie Dumont.

Enfin, Joseph El Hajj, dont le nom a été inscrit sur la liste d’attente pour une greffe cardiaque pendant deux ans et demi, celui-ci s’est dit «très fier» de son député Ramez Ayoub.

«L’équipe de Transplant Québec, ainsi que les équipes de transplants des centres hospitaliers font un excellent travail de coordination sur le terrain. L’appui et l’intervention du gouvernement fédéral seront sûrement un atout qui pourra les aider à sauver des vies. Cette motion appuiera les provinces dans leur programme de dons d’organes afin d’améliorer le système et de réduire les temps d’attente» , d’indiquer le Blainvillois.

Notons qu’il est possible de signer jusqu’au 31 octobre prochain, la pétition E-1764 en appui à la motion 189 à l’adresse [https://petitions.noscommunes.ca/fr/Petition/Details? Petition=e-1764].

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top