- PUBLICITÉ -
Groulx: le bureau du député fait peau neuve

Photo Michel Chartrand:Le député de Groulx, René Gauvreau.

Groulx: le bureau du député fait peau neuve

Dans la tourmente des dernières semaines, le député de Groulx, René Gauvreau, a fait table rase en s’entourant de nouveaux collaborateurs, à tout le moins pour la période estivale.

«J’ai pris la décision de construire avec les meilleurs outils possible», résumait-il au lendemain de la réouverture de son bureau de comté, lundi dernier. Avec lui, Jessie Poulette, une ancienne collaboratrice à qui il avait demandé de démissionner, il y a quelques mois, dans la foulée des accusations portées contre Jean Paquette, son ancien attaché politique. «Jessie et moi avons toujours gardé un bon contact. Elle a accepté de prendre en charge la gestion du bureau pendant tout l’été», a-t-il indiqué.

Étudiante à l’université, Mme Poulette compte retourner sur les bancs d’école en septembre, mais a néanmoins convenu avec le député de demeurer en poste à l’automne, à raison de quelques heures par semaine.

Autre nouveau collaborateur, Alain Marginean, lui aussi ancien employé du député qui avait quitté en mars dernier, au moment où M. Gauvreau se trouvait en congé de maladie. «J’ai fait une offre temporaire à M. Marginean qui a accepté avec plaisir. En septembre, il sera à remplacer», note M. Gauvreau.

Rappelons qu’en juin dernier, à la suite d’une entente survenue avec Pauline Marois, M. Gauvreau prenait la décision de se retirer du caucus péquiste, le temps que se poursuive l’enquête relative à son ancien attaché politique. L’exécutif de Groulx, sous la gouverne de son président Mario Charron, avait aussitôt réagi en se dissociant du député désormais indépendant. Michel Viau, attaché politique des derniers mois du député de Groulx, n’a pas non plus résisté à la vague. Invité à démissionner, il a quitté son poste la semaine dernière. «Par respect pour lui et pour moi, je garderai les motifs de son départ confidentiels. Mais c’est vrai que je lui ai demandé de partir», a toutefois admis M. Gauvreau.

Le bureau du député, situé au 96, rue Turgeon, bureau 103, à Sainte-Thérèse, demeurera ouvert tout l’été, à l’exception des deux semaines de la construction.

Dossiers de comté

Par ailleurs, invité à commenter la nouvelle selon laquelle un député parrain serait nommé en soutien à l’exécutif du comté de Groulx, M. Gauvreau s’est montré étonné. «Je suis encore député à ce que je sache», a-t-il lâché.

Quant à ses dossiers, principalement celui de la santé, M. Gauvreau concède que Sylvain Pagé, député de Labelle, a bel et bien tenu le fort pendant son absence des derniers mois, mais que maintenant qu’il est de retour, il compte les reprendre. «Peu importe le titre que je porte, je demeure député. Je ne deviens pas infirme parce que je suis temporairement indépendant», a-t-il nuancé. Conscient que ses relations avec l’exécutif ne sont pas au beau fixe, et malgré son statut de député indépendant, M. Gauvreau assure vouloir continuer son travail au nom de la souveraineté et ses militants.

Enfin, le député entend profiter de la belle saison pour mettre sur pied de nouvelles activités qui devraient voir le jour dans le comté, dès l’automne. «J’essaie d’être créatif», a-t-il laissé tomber en terminant.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top