- PUBLICITÉ -
Groulx: Claude Surprenant anticipe quatre belles années

Le député de Groulx

Groulx: Claude Surprenant anticipe quatre belles années

C’est une soirée des élections qui s’est déroulée en dents de scie, lundi dernier, pour le candidat de la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans Groulx, Claude Surprenant.

«La soirée a commencé très lentement, à l’image de la campagne. J’étais un peu inquiet parce que je passais sous le radar», a‑t‑il commenté au lendemain des élections. Puis, vers 21 h 30, revirement de situation: le candidat caquiste prend les devants sur ses deux plus proches adversaires, la libérale Vicki Emard et la péquiste Martine Desjardins. «Vers 22 h 15, on anticipait notre victoire», ajoute‑t‑il. Celle‑ci a été confirmée environ une heure plus tard, faisant de Claude Surprenant le nouveau député de Groulx. M. Surprenant a récolté 30,86 % des suffrages, devant Vicki Emard (30,23 %) et Martine Desjardins (29,99 %).

Comment voit‑il la suite des choses? «J’anticipe quatre belles années. J’ai un engagement naturel envers les gens et ils vont apprendre à me connaître», prévoit‑il.

Premiers gestes

Encore un peu sous le choc de sa victoire (il s’agit pour l’homme d’affaires d’une première élection) et invité à dévoiler ses dossiers prioritaires, M. Surprenant indique qu’il entend travailler sur la fluidité du réseau routier, notamment en créant une voie réservée sur l’autoroute 15 pour le covoiturage et le transport collectif. Pour le reste, dit‑il, il faudra attendre de voir comment le gouvernement libéral se comportera.

«Déjà, Philippe Couillard nous a emprunté un certain nombre d’idées, des items qui nous préoccupent à la CAQ depuis un moment et qui semblent maintenant le préoccuper», a‑t‑il avancé, sans toutefois élaborer ou définir ces préoccupations.

Pour l’heure, M. Surprenant se réjouit de sa victoire, répond aux nombreux appels téléphoniques et courriels reçus depuis son élection et se prépare à endosser son rôle de député de Groulx. «J’entrevois l’avenir avec beaucoup d’enthousiasme. J’aime les gens et j’aime réseauter. Je vous assure aussi que je serai un député très présent dans le comté», a‑t‑il soutenu.

Sa première sortie officielle à titre de nouveau député se fera ce vendredi 11 avril, dans le cadre du gala organisé par le Regroupement des gens d’affaires de Boisbriand (RGAB).

En terminant, M. Surprenant s’est aussi réjoui de l’élection de ses homologues caquistes dans les circonscriptions voisines de Deux-Montagnes (Benoit Charette), Mirabel (Sylvie D’Amours), Blainville (Mario Laframboise) et Masson (Mathieu Lemay). «Je trouve ça très enivrant de savoir que je vais travailler avec eux. Ce sont des gens engagés dans leur communauté et soyez assurés que nous allons travailler ensemble à promouvoir les Basses-Laurentides.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top