- PUBLICITÉ -
Gala mode de Place Rosemère: mission accomplie

Les invités du 21e défilé de Place Rosemère ont pu voir ce qui les attendait en boutique pour la saison estivale 2013.

Gala mode de Place Rosemère: mission accomplie

Pas moins de 500 personnes s’étaient donné rendez-vous à l’Externat Sacré-Cœur de Rosemère, le 10 avril dernier, à l’occasion du 21e Gala mode de Place Rosemère Glamour et tapis rouge en vue de recueillir la somme de 30 000 $ au profit de la Fondation Hôpital Saint-Eustache.

Accueillis en début de soirée par l’animateur Daniel Do puis par la chanteuse Ima, les convives, au cours des deux heures suivantes, ont eu un aperçu de ce qui les attendait dans les boutiques de Place Rosemère pour la saison estivale 2013: sobriété, audace et frivolité. Et place au retour des couleurs vives.

L’équipe des productions Audace, qui organisait le défilé, avait réservé une place sur le plateau aux femmes un peu plus rondes, aux hommes ainsi qu’aux enfants. Présenté par la styliste profiliste Christiane Berthiaume, le défilé a aussi été l’occasion pour quelques politiciens de la région de se commettre sous le feu des projecteurs, vêtus de beaux atours prêtés évidemment par les marchands de Place Rosemère.

La députée fédérale des Mille-Îles, Laurin Liu, la députée de Groulx, Hélène Daneault, et la conseillère municipale de Boisbriand Christine Beaudette, pour ne nommer que celles-ci, se sont promenées devant les convives soigneusement habillées en affichant un sourire ravi.

Du côté des messieurs, soulignons la participation du directeur général du CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes, Rock Martel, du conseiller municipal de Rosemère Pierre Roussel, et du conseiller municipal de Bois-des-Filion Denis Bourgeois.

À deux reprises, les invités ont pu entendre la prestation musicale de la chanteuse Ima, qui avait d’ailleurs accepté de partager la coprésidence de l’événement avec la mairesse de Rosemère, Madeleine Leduc.

Entre deux défilés, M. Martel a rappelé le rôle de la Fondation qui compte amasser quelque huit millions de dollars en cinq ans afin d’instaurer de nouveaux équipements de haute précision et à la fine pointe de la technologie, à l’Hôpital de Saint-Eustache, en vue d’y attirer des spécialistes pour éviter à la population de se tourner vers les établissements de santé hors de la région. Des médecins généralistes sont aussi attendus. «Cette année, on recrutera 23 nouveaux médecins», a promis M. Martel.

Dans le cadre de son plan quinquennal, la Fondation a déjà récolté 6,5 M$, a laissé savoir Marc Charrette, président de la Fondation Hôpital Saint-Eustache.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top