- PUBLICITÉ -

Le candidat François Desrochers et le député Alain Reyes ont rencontré des citoyens.

François Desrochers reçoit la visite du député Alain Rayes

Après le député de Louis-Saint-Laurent Gérard Deltell récemment, c’était au tour d’Alain Rayes, député de Richmond-Arthabaska et lieutenant politique pour le Québec du Parti conservateur du Canada, d’être de passage dans la circonscription de Mirabel, cette semaine. Il a passé la journée en compagnie du candidat conservateur François Desrochers.

  1. Rayes, M. Desrochers ainsi que les membres de leur équipe ont profité de l’occasion pour s’entretenir avec les maires d’Oka et de Saint-Placide ainsi que la mairesse de Pointe-Calumet pour échanger sur les nombreux enjeux régionaux en lien avec le gouvernement fédéral et le palier municipal.

Visite d’entreprises

Ils ont aussi visité l’entreprise Naturpac, une coopérative d’emballage de pommes qui regroupe 18 pommiculteurs à Saint-Joseph-du-Lac. Elle est la seule en son genre au Québec à avoir percé le marché européen.

La journée s’est poursuivie avec la visite des installations de l’entreprise Safran, à Mirabel. Celle-ci œuvre dans la fabrication de moteurs d’hélicoptère. Elle est le seul motoriste aéronautique à se consacrer spécifiquement à ce marché.

«La circonscription de Mirabel, malgré les défis en lien avec la pénurie de main d’œuvre, brille par son dynamisme économique. Nous y avons rencontré des entrepreneurs passionnés et des travailleurs qualifiés qui contribuent au rayonnement du Québec à travers le monde», a souligné Alain Rayes.

Rencontre de citoyens

Alain Rayes et François Desrochers ont également rencontré plusieurs citoyens et citoyennes. «Sans surprise, dit M. Rayes, les gens sont très réceptifs aux propositions du Parti conservateur comme la déclaration d’impôt unique, l’exemption de TPS sur les factures de chauffage et d’électricité, la fin des déversements d’eaux usées dans les cours d’eau et le fleuve Saint-Laurent ainsi que la saine gestion des finances publiques.»

«La lune de miel est bel et bien terminée avec Justin Trudeau, qui est au cœur d’une importante crise de leadership. Le Parti conservateur est la seule alternative sérieuse à l’actuel gouvernement libéral. Je suis fier que l’on puisse compter sur des candidats comme François. Il est sur le terrain depuis plusieurs semaines déjà et fait de l’excellent travail», a poursuivi M. Rayes, qui en fin de journée, a rencontré des militants de la circonscription de Rivière des Mille-Îles.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Sucré
- PUBLICITÉ -
Top