- PUBLICITÉ -

Une esquisse montrant ce à quoi pourrait ressembler le nouveau quartier Forestia à Boisbriand.

Forestia: «le dézonage devrait être refusé»

Tout comme la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), la Commission de la protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) est d’avis que la demande de dézonage adressée par la Ville de Boisbriand pour permettre la création d’un nouveau quartier appelé Forestia qui abriterait 5 000 unités d’habitation «devrait être refusée».

Cet avis d’orientation préliminaire de la CPTAQ fait suite à une décision prise le 5 décembre dernier, par le comité exécutif de la CMM qui recommandait que la zone visée, comprenant 17 lots totalisant une superficie de 139,42 hectares, ne soit pas exclue du territoire agricole. Cette zone, rappelons-le, est ceinturée par l’autoroute 640 au nord, l’autoroute 13 à l’ouest, le chemin de la Grande-Côte au sud et une grande zone résidentielle à l’est.

On signale aussi dans le document de 19 pages, daté du 18 février dernier, que 24 hectares sont toujours disponibles pour du développement immobilier dans ce secteur.

«Une insulte à l’intelligence»

Pour le président de Le Quartier – Forestia, Raymond Lessard, qui a tenu à réagir par voie de communiqué de presse, cet avis de la CPTAQ «est quasiment une insulte à l’intelligence», car il «reprend essentiellement les mêmes prémisses erronées de la CMM».

«Ce qu’il y a de plus inconcevable et aberrant encore, c’est que la CMM a refusé depuis le début de rencontrer le promoteur et/ou la Ville pour discuter d’un projet majeur dont elle a décidé, visiblement, du sort avant même d’en connaître tous les véritables tenants et aboutissants», s’insurge M. Lessard, ajoutant que «la CPTAQ avait de toute évidence évité de tenir compte de la réplique largement documentée soumise par la Ville et le promoteur avant la publication de ladite orientation préliminaire

Concernant les 24 hectares toujours disponibles dont fait allusion la CPTQ, le promoteur tient à signaler que «ceux-ci sont déjà en cours de développement pour un nouveau quartier résidentiel pour lequel les travaux d’infrastructures reliés à l’aménagement de rues, aux réseaux d’égouts, de canalisation et d’eau potable sont en chantier, en prévision de l’accueil de nouveaux résidents boisbriannais

Enfin, M. Lessard a tenu à affirmer haut et fort qu’il était hors de question pour lui de baisser les bras «devant l’expression d’autant de méconnaissance et d’aberration, cela dit en tout respect», et rappelle à la CPTA qu’elle n’est pas liée aux recommandations défavorables de la CMM et de l’UPA qui, elle aussi, est défavorable au projet.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top