- PUBLICITÉ -
Florent Gravel veut stopper l’accroissement de la dette

(Photo Michel Chartrand)

Florent Gravel veut stopper l’accroissement de la dette

Notre Blainville

C’est maintenant officiel, l’opposition à Blainville s’est organisée et a présenté, le 8 septembre, son nouveau chef, accompagné de ses premiers candidats aux postes de conseillers municipaux. Sous le nom de Notre Blainville, la nouvelle équipe sera dirigée par Florent Gravel, candidat défait en 2005 au poste de conseiller municipal. «En démocratie, il est important de présenter un deuxième choix aux citoyens», de mentionner le nouveau chef.

«J’ai pris la décision de me présenter à la mairie de Blainville il y a trois semaines», de confier le candidat, précisant qu’il avait jonglé avec l’idée de se présenter au poste de conseiller municipal également.

Président-directeur général de l’Association des détaillants en alimentation du Québec, Florent Gravel s’est impliqué pendant plusieurs années au niveau du sport, à Blainville, notamment avec l’Association de ringuette, où il a cumulé plusieurs responsabilités.
«La dette de la Ville explose depuis l’arrivée de l’administration Cantin», de lancer le candidat à la mairie, ajoutant qu’il est important qu’une administration municipale soit à l’écoute des besoins des citoyens.

Résidant de Blainville depuis 22 ans dans le secteur du Plan-Bouchard, Florent Gravel semble vouloir faire sa campagne électorale sur les sujets touchant les finances publiques, la transparence et l’éthique, des enjeux qui ont été le fer de lance de l’opposition au cours des quatre dernières années. «Il faut stopper l’accroissement de la dette municipale qui est passée de 75 millions à 150 millions en quatre ans. L’équipe qui est en place a profité de la bonne gestion de l’ancienne administration pour dépenser», d’accuser Florent Gravel, lequel estime qu’il faut un meilleur contrôle des dépenses.

Pour son premier point de presse, le candidat à la mairie a profité de l’occasion pour présenter ses quatre premiers candidats. Il s’agit de Louise Duquette, dans le quartier de Fontainebleau, Louis Lamarre, dans le secteur des Hirondelles, Alain Halley, dans le district de Côte-Saint-Louis, et Éric Blanchette, dans le quartier d’Alençon. «Se sont des personnes dédiées à leur quartier et qui s’engagent en politique municipale avec la volonté commune de mettre fin à un régime qui entretient copieusement ses amis au détriment de l’intérêt public», de résumer Florent Gravel.

Candidate dans le quartier de Fontainebleau, Louise Duquette est résidante depuis sept ans à Blainville. Maintenant à la retraite, elle a été à l’emploi du ministère du Revenu pendant plus de 30 ans. Résidant depuis 15 ans, Éric Blanchette est un jeune entrepreneur qui se lance en politique pour refaire l’image de la Ville. Professeur à l’université dans le domaine de la gestion et de l’éthique dans le monde municipal, Alain Halley souhaite s’impliquer pour offrir plus aux citoyens de Blainville.

Finalement, et sans grande surprise, Louis Lamarre sollicitera un deuxième mandat au poste de conseiller municipal. «Je pense qu’il est temps de passer de la parole aux gestes et d’offrir plus aux Blainvillois», de résumer le conseiller de l’opposition.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top