- PUBLICITÉ -
Florent Gravel s’attaque à l’intégrité du Vrai Blainville

Entourant le chef de Mouvement Blainville

Florent Gravel s’attaque à l’intégrité du Vrai Blainville

C’était soir de lancement de la campagne électorale de Mouvement Blainville, mardi, alors que le chef et candidat à la mairie, Florent Gravel, en plus d’inaugurer le local électoral de son parti, a officiellement présenté les membres de son équipe.

Tous ont été choisis, dit-il, pour leur «représentativité de la population, pour leurs expertises personnelles variées et leur volonté de donner le meilleur d’eux-mêmes». Qui plus est, M. Gravel croit que seul son parti peut apporter le «vrai changement dont Blainville a besoin», puisque son adversaire, Richard Perreault, dit-il, n’incarne pas le changement : «Ce n’est qu’une continuité

Dans son discours inaugural, prononcé devant plusieurs dizaines de supporteurs, M. Gravel en a rajouté en s’attaquant à l’intégrité de l’administration en place, à commencer par celle du maire, François Cantin. «Au cours de leur mandat, la dette de la Ville a explosé. François Cantin a berné les citoyens de Blainville et maintenant, il abandonne le navire», a-t-il lancé.

M. Gravel s’explique mal le retrait soudain de la vie politique de M. Cantin, annoncé en février dernier, en même temps que se déroulait la Commission Charbonneau. «Drôle de hasard d’abandonner le poste de maire de Blainville et de mettre sa maison en vente si rapidement après avoir annoncé son retrait… Serait-ce tous ces scandales qui ont eu raison de son poste? François Cantin quitte, mais les questionnements sur son organisation demeurent… Bien que Richard Perreault soit le chef connu du Vrai Blainville, nous sommes d’avis que celui qui tire les ficelles de ce parti est Dominic Cayer», a-t-il laissé tomber.

Enfin, M. Gravel a salué le comité de gestion de son parti, notamment pour son travail de recrutement des candidats, et assuré que la gestion de la Ville «sera sécuritaire dans les mains de Mouvement Blainville

7 000 portes

Présents sur le terrain depuis quelques semaines, les membres du parti Mouvement Blainville auraient déjà cogné, selon leur chef, à plus de 7 000 portes. Une liste de priorités pour chaque district, découlant de ces rencontres avec les gens, suivra au cours des prochaines semaines. Dans l’immédiat, il est possible de rencontrer les membres du Mouvement Blainville à leur local électoral, au 1436, boulevard du curé-Labelle, suite 202, ou de suivre leur campagne électorale via le site Web [www.mouvementblainville.org].

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top