- PUBLICITÉ -
Festival de jeux de Blainville: le simple plaisir de jouer

Le plaisir de jouer: voilà toute la motivation derrière ce festival. 

Festival de jeux de Blainville: le simple plaisir de jouer

La première édition du Festival de jeux de Blainville a été couronnée de succès, à tel point que les organisateurs sont déjà prêts à redoubler d’effort pour préparer la deuxième édition pour l’an prochain.

«Nous sommes plus que satisfaits de la première édition et de la participation des jeunes tout au long du Festival», a commenté Martin Rodgers, responsable des loisirs à Blainville.

L’activité, pour le moins amusante, s’est tenue dans les locaux de La Zone, à Blainville, lors des Journées de la Culture, les 27, 28 et 30 septembre. Le but: s’amuser en groupe et découvrir des jeux de toutes sortes.

Au total, un peu plus de 250 jeux ont été mis à la disposition des jeunes, dont des jeux de société, des jeux de tables, des jeux vidéo, etc. Des activités ludiques se sont également tenues pendant ces trois jours, une façon de faire redécouvrir le plaisir de jouer à des jeux de société en groupe, explique le responsable des loisirs.

«Les jeux ont été grandement appréciés par les participants. Certains ont même découvert des jeux auxquels ils n’avaient pas l’habitude de jouer», a-t-il dit.

Un porte-parole motivant

Le Festival de jeux de Blainville a profité de la présence, à titre de porte-parole de l’évènement, du comédien et acteur de doublage, Shawn Baichoo. Il a notamment travaillé sur Assassin’s Creed, Beowulf, Deus Ex: Human Revolution, Far Cry, I Am, Alive, Avatar et Shaun White: Snowboarding. Son plus récent projet, le film The Punisher: No Mercy, sortira cette année.

Shawn Baichoo est venu s’adresser aux participants dans le cadre d’une conférence, le vendredi soir. Il a parlé, entre autres, des multiples facettes de son métier, en plus d’aborder certaines anecdotes de tournage. 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top