- PUBLICITÉ -

Félix Brouard se fera raser le coco, le 31 octobre, dans le cadre de la 20e édition du Défi têtes rasées de Leucan.

Félix donnera ses cheveux pour la cause

Défi têtes rasées de Leucan

De sa propre initiative, le Blainvillois Félix Brouard, 14 ans, se fera raser les cheveux le 31 octobre dans le cadre de la 20e édition du Défi têtes rasées de Leucan. Il a pour objectif d’amasser 500 dollars pour cette cause qui lui est chère.

«Beaucoup de personnes de ma famille immédiate ont été atteintes du cancer, comme mon grand-père, et la belle-mère de mes demi-frères. Si je le fais, c’est pour eux, et les autres que je connais, mais aussi pour faire avancer la recherche afin que le plus d’enfants possibles, atteints d’un cancer, puissent en guérir», a raconté Félix lorsque joint par téléphone, jeudi dernier.

Le 31 octobre, sa maman lui rasera donc les cheveux, en direct sur Facebook. On souhaitera alors un maximum de partages de cette vidéo qui sera aussi publiée sur le site de Leucan. D’ici là, le jeune homme a besoin de vos dons s’il veut atteindre son objectif de 500$.

Pour l’encourager, il suffit de visiter le site de Leucan, à [leucan.qc.ca], de cliquer sur «Faire un don» et d’entrer son nom (Félix Brouard). Au moment d’aller sous presse, Félix avait déjà récolté 305$.

«Ça ne me dérange pas de perdre mes cheveux. Ça vaut la peine si des enfants peuvent être soignés», affirme cet élève de la polyvalente Sainte-Thérèse qui avait appris au sujet du Défi tête rasée lorsque, au primaire, un tel défi avait été organisé dans le gymnase de son école et qu’il avait alors assisté à plusieurs coupes de cheveux.

Faire la différence

Le Défi têtes rasées de Leucan est une activité de financement majeure de Leucan. C’est aussi un geste de solidarité envers les enfants qui subissent, lors de la chimiothérapie, une modification de leur image corporelle par la perte des cheveux.

Pour ceux et celles qui se demandent si leur don, aussi petit soit-il, peut faire une différence, sachez qu’il a été prouvé que 25 $ fournit à un enfant deux chandails adaptés pour les traitements, que 200 $ permet à un adolescent atteint de cancer de participer à une activité pour briser l’isolement, que 500 $ offre l’occasion à une soeur ou un frère endeuillé de participer à un groupe de soutien psychologique et que 2 000 $ permet d’offrir des services d’adaptation scolaire à un enfant qui présente des séquelles à la suite de ses traitements.

«Grâce à votre générosité, a conclu Félix, en plus de m’aider à atteindre mon objectif, vous contribuez à aider Leucan à financer la recherche clinique et à offrir de nombreux services distinctifs et adaptés aux enfants atteints de cancer et à leurs familles.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top