- PUBLICITÉ -
couvre-feu, constats d'infraction, Thérèse-De Blainville

Les résidents des Basses-Laurentides ont majoritairement respecté, ce week-end, les consignes relatives au couvre-feu imposé par Québec.

Facultés affaiblies: Les policiers de Mirabel participent à une opération nationale

À l’approche du temps des Fêtes, le Service de police de Mirabel, qui dessert également la ville de Saint-Colomban, participe, en collaboration avec la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), à une opération nationale concertée qui vise la capacité de conduite affaiblie par l’alcool et la drogue. Il s’agit ici d’interventions et de sensibilisations annuelles faites par l’ensemble des services de police du Québec entre le 27 novembre et le 4 janvier.

Les autorités tiennent à informer les citoyens que des points de contrôle routiers se tiendront sur l’ensemble du territoire québécois. Une campagne de sensibilisation sera déployée sur les différentes plateformes, dont les réseaux sociaux des services de police participants et de la SAAQ.

En somme, on mentionne que «cette campagne vise à rappeler aux conducteurs les conséquences de la capacité de conduite affaiblie par l’alcool, la drogue ou la combinaison des deux». Pour les policiers, l’alcool et les drogues au volant, c’est tolérance zéro. Il est donc important de faire preuve de prudence et de responsabilité, pour la sécurité de ses concitoyens et des autres usagers de la route.

En cette période pandémique et face aux exigences de la Santé publique, il est plus important que jamais d’être sensibiliser à cette problématique, puisque l’Opération Nez rouge ne fera pas de raccompagnement cette année. Néanmoins, elle tient une campagne de sensibilisation virtuelle, afin d’inciter les automobilistes à adopter des comportements adéquats, et lance une plateforme pour recueillir des dons. On propose également des outils afin d’éviter que les usagers de route conduisent avec les facultés affaiblies, dont des recettes sans alcool et autres astuces.

Pour plus d’informations, visitez [www.operationnezrouge.com]

Quelques statistiques

Malgré les nombreuses actions de sensibilisation, les barrages routiers et les options disponibles pour éviter de prendre le volant après une soirée arrosée, on dénombre encore trop d’accidents causés par l’usage d’alcools et des drogues. Les statistiques en témoignent. À titre d’exemple, entre 2014 et 2018, la conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool a causé 90 décès (26 % du total de décès annuels), 201 blessés graves et 1 750 blessés légers sur les routes provinciales.

Lors de la même période, 36 % des conducteurs décédés dans une collision de la route au Québec avaient des drogues licites ou illicites dans le sang. En outre, 37 % de ceux âgés de 16 à 24 ans avaient du cannabis dans le sang.

Cela dit, pour plus d’informations, les gens sont conviés sur les réseaux sociaux des différents services de police des Basses-Laurentides, de la Sûreté du Québec (SQ) et de la SAAQ.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top