- PUBLICITÉ -
Fabien Torres vous invite à un rassemblement solidaire

Fabien Torres Vous Invite à Un Rassemblement Solidaire

Fabien Torres vous invite à un rassemblement solidaire

Le jeudi 20 septembre

Dans le cadre des activités de sa campagne électorale, le candidat de Québec solidaire dans Groulx, Fabien Torres, convie tous les organismes communautaires de sa circonscription à un rassemblement solidaire, ce jeudi 20 septembre.

Dans le cadre des activités de sa campagne électorale, le candidat de Québec solidaire dans Groulx, Fabien Torres, convie tous les organismes communautaires de sa circonscription à un rassemblement solidaire, ce jeudi 20 septembre.

La lutte à la pauvreté étant au cœur du programme de Québec solidaire, Fabien Torres souhaite créer un espace d’échange entre les différents organismes communautaires de Groulx et les citoyens de sa circonscription. L’objectif de la soirée est non seulement de communiquer les propositions de Québec solidaire qui touchent les organismes communautaires et la lutte à la pauvreté, mais également de permettre aux différents acteurs présents d’échanger sur les enjeux électoraux actuels.

«Québec solidaire milite pour la justice sociale depuis sa création en 2006. Nous souhaitons porter à l’Assemblée nationale la voix des groupes communautaires et des citoyens ordinaires qui veulent voir des vrais changements au Québec» , explique Fabien Torres par voie de communiqué.

Au Québec, ce sont environ 800 000 personnes qui vivent dans la pauvreté. Dans Groulx, 9 400 personnes de la circonscription se trouvent sous le seuil de faible revenu et les femmes y sont surreprésentées, indique-t-on. Les mesures que souhaite mettre en place Québec solidaire ont pour objectif d’éliminer la pauvreté et de mieux répartir la richesse.

Salaire minimum à 15 $/h

Dès mai 2019, un gouvernement solidaire augmenterait le salaire minimum à 15 $/h. Afin d’aider les PME, le secteur agricole et les OBNL les plus touchées par la hausse du salaire minimum, le gouvernement investira 100 millions de dollars par année sur 5 ans. «Le salaire moyen dans les PME est de 19 $/h. Nous sommes confiants que notre hausse du salaire minimum aura les mêmes effets qu’en Ontario: aucune perte d’heures travaillées, aucune perte d’emploi et aucune hausse des prix» , affirme Fabien Torres.

Logement

Les propositions de Québec solidaire en matière de logement passent d’abord par l’adoption d’une politique nationale du logement basée sur l’accès universel à un logement. En ce sens, le parti promet la construction de 50 000 logements sociaux écoénergétiques afin de subvenir aux besoins de toutes les catégories de population et compte adopter un code national du logement afin de favoriser une plus grande salubrité du logement et de meilleurs programmes de soutien à la rénovation.

Réduction de la pauvreté

Afin de réduire de manière significative la pauvreté, un gouvernement solidaire augmentera les prestations d’aide sociale. Par exemple, les prestataires sans contraintes à l’emploi auront droit à une augmentation de 430 $, pour atteindre 1 063 $ par mois. Un gouvernement solidaire mettra également en place un projet-pilote de revenu minimum garanti inconditionnel, universel et couvrant les besoins de base, dans l’optique de le mettre en place à la grandeur du Québec au cours d’un deuxième mandat en remplacement du système actuel de prestations d’aide sociale. Québec solidaire souhaite également adopter une politique de souveraineté alimentaire pour soutenir et favoriser l’accès à prix abordable à des aliments sains et produits localement. Enfin, pour les aînés, Québec solidaire étudiera la bonification du Régime des rentes du Québec pour le transformer progressivement en régime de retraite public et universel. Le financement du régime sera partagé entre les employeurs, l’État et les travailleuses et travailleurs.

Normes du travail

Enfin, afin d’améliorer la qualité de vie des travailleurs et travailleuses, Québec solidaire révisera la Loi sur les normes du travail pour assurer à tous 4 semaines de vacances annuelles après un an de service continu. «La moyenne de semaines de vacances en Europe est de 5 à 6 semaines alors qu’au Québec, elle est de 16 jours. Il me semble qu’on est capables de se payer plus que cela au Québec» , pense le candidat.

Ces propositions, et plus encore, seront discutées lors du rassemblement solidaire spécial communautaire auquel Fabien Torres invite les citoyens de sa circonscription. «Le cadre financier du parti politique sera également abordé pour montrer que nos propositions sont réalistes, chiffrées et concrètes» , dit-il.

«Le travail des organismes communautaires est essentiel dans une société. Ils sauvent réellement des vies. Il y a plus d’une quarantaine d’organismes communautaires dans la circonscription qu’il faut absolument soutenir adéquatement. Je m’engage d’ailleurs à tous les visiter une fois élu. D’ici là, j’espère les voir en grand nombre, le jeudi le 20 septembre à 18 h, au Centre d’entraide Thérèse-De Blainville» termine Fabien Torres.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top